Hochschule für Musik Carl Maria von Weber Dresden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Conservatoire de Dresde)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hochschule für Musik Carl Maria von Weber Dresden
Musik HS Dresden.svg
Histoire et statut
Fondation
1856
Type
Recteur
Fidelio F. Finke (en) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
586 2015/16
Divers
Site web
http://www.hfmdd.de www.hfmdd.de
La Hochschule für Musik en 1952.
Bâtiment principal : Wettiner Gymnasium (de).
Nouvelle salle de concerts.

Le Conservatoire supérieur de musique « Carl Maria von Weber » de Dresde (en allemand Hochschule für Musik Carl Maria von Weber Dresden) est un établissement d'État de formation professionnelle de niveau universitaire. Fondé le 1er février 1856 comme conservatoire privé, il obtient le statut d'école universitaire (Hochschule) à la fin de la Seconde Guerre mondiale. En 2015, l'effectif du conservatoire est d'environ 600 étudiants. Depuis septembre 2015, le conservatoire est dirigé par Judith Schinker.

Cursus et instituts[modifier | modifier le code]

Les cours offerts par le conservatoire sont la musique d'orchestre, chant, piano, chef d'orchestre/répétiteur, composition musicale-théorie de la musique, jazz/rock/oop, pédagogie de la pratique instrumentale et du chant, ainsi que la musique scolaire. Les cours de spécialisations comprennent la musique ancienne, l'enseignement musical rythmique et la musique de chambre. Le conservatoire supérieur de musique de Dresde est autorisé à délivrer le doctorat en musicologie, en éducation musicale et en théorie de la musique.

Un effort particulier est porté dans le conservatoire sur la formation orchestrale, qui est réalisée en incorporant de nombreux musiciens des deux grands orchestres de Dresde, ainsi que sur la classe des opéras avec la mise en scène complète de deux œuvres chaque année. Le pôle jazz/rock/pop a été créé en automne 2012 et est le plus ancien de son espèce en Allemagne[1].

Les départements de recherche comprennent l'institut pour la science musicale, l'institut pour l'enseignement et l'apprentissage de la musique, le centre de la théorie de la musique, et l'institut de médecine musicale, avec un studio de recherche sur la voix. Le conservatoire possède aussi un studio de musique électronique et un institut de la nouvelle musique. Le Dresdner Kammerchor (de) est rattaché au conservatoire, et le Heinrich-Schütz-Archiv (de) est rattaché à l'institut de science musicale.

Les représentations données par les étudiants ont lieu pour la plupart dans le bâtiment central du conservatoire au Wettiner Platz (de) où le conservatoire possède une petite salle (le Kleine Saal) et, depuis octobre 2008, dans la nouvelle salle de concert de 450 places. La classe d'opéra utilise, en commun avec le Staatsschauspiel Dresden (de), une scène spécialement équipée pour le théâtre musical et située dans la Dresdner Neustadt. Le conservatoire donne aussi régulièrement des représentations dans d'autres lieux de la ville, par exemple à la Semperoper, au château d'Albrechtsberg et au Palais Marcolini.

Directeurs successifs[modifier | modifier le code]

  • 1952–1963: Karl Laux
  • 1963–1968: Hans-Georg Uszkoreit
  • 1968–1980: Siegfried Köhler
  • 1980–1984: Max Gerd Schönfelder
  • 1984–1990: Dieter Jahn
  • 1990–1991: Monika Raithel
  • 1991–2003: Wilfried Krätzschmar
  • 2003–2010: Stefan Gies
  • 2010–2015: Ekkehard Klemm
  • depuis 2015: Judith Schinker

Enseignants renommés[modifier | modifier le code]

Parmi les enseignants, il y a notamment :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Hochschule für Musik Carl Maria von Weber Dresden » (voir la liste des auteurs).

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Manuel Gervink (éditeur), Hochschule für Musik Carl Maria von Weber Dresden 1856 – 2006, Dresde 2005, (ISBN 3-937602-57-7)
  • Manfred Weiss, « Jeder hatte sein eigenes Programm. Die Komponistenklassen der Hochschule für Musik „Carl Maria von Weber“ Dresden und ihre Absolventen 1966 – 1999 », dans: M. Herrmann et S. Weiss (éditeurs), Dresden und die avancierte Musik im 20. Jahrhundert. Teil III: 1966-1999, Laaber-Verlag 2004, collection Musik in Dresden, vol. 6, (ISBN 3-89007-511-8), p. 125–140

Articles liés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]