Conseil interprofessionnel des vins d'Alsace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Conseil interprofessionnel des vins d'Alsace, communément abrégé CIVA, est l'organisme interprofessionnel de la filière viti-vinicole des vins AOC (Appellations d’origine contrôlée) d’Alsace. Il réunit plus de 950 opérateurs (caves particulières, coopératives, négociants). Il assure des missions économiques et techniques à la viticulture alsacienne, et de promotion, en France et à l'étranger, des vins recevant une AOC reconnue dans la région Alsace.

L'historique du CIVA[modifier | modifier le code]

Le Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace (CIVA) a été institué par décret en date du 22 avril 1963[1]. Son champ d’activité couvrait à l’origine l’appellation d’origine contrôlée Alsace, reconnue par décret du 3 octobre 1962[2].

Il s’est étendu par la suite aux appellations alsace grand cru et crémant d’Alsace reconnues respectivement par décret du 20 novembre 1975 modifié en 1992[réf. nécessaire], et décret du 24 août 1976[réf. nécessaire].

Ainsi le Comité interprofessionnel du vin d’Alsace tel qu’il était dénommé au départ est devenu par la suite Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace, notamment pour tenir compte de la diversité des vins d’Alsace et de leurs appellations[3].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Il perçoit, en 2010, des contributions volontaires obligatoires auprès des professionnels du secteur à hauteur de 7 898 000 euros[4].

Le CIVA est membre de Vin et société[5].

Liste des présidents du CIVA[modifier | modifier le code]

Présidences depuis la création en 1963[6]
Nom Années d'exercice
Louis Klipfel 1963 ; 1964 ; 1966
René Dopff 1965 ; 1967 ; 1969
Marcel Blanck 1968 ; 1970 ; 1972 ; 1974
Alfred Heim 1971 ; 1973
Georges Hugel 1975
Paul Reinhart 1976 ; 1980 ; 1984
Guy Dopff 1977 ; 1979 ; 1981 ; 1983
Xavier Ehrhart 1978 ; 1982 ; 1986 ; 1990 ; 1994
Jean Adam 1985 ; 1987 ; 1989 ; 1991
Christian Koehly 1988
Raymond Baltenweck 1992
Jean Meyer 1993
François Ringenbach 1995 ; 1997 ; 1999 ; 2001 ; 2003 ; 2005
Jean-Claude Riefle 1996 ; 2000
Georges Wespiser 1998 ; 2002 ; 2006
Rémy Gresser 2004 ; 2010 - 2012
Jean-Nicolas Schaeffer 2007 - 2009
Robert Dietrich 2013 - 2015
Didier Pettermann 2016[7] - 2020

Références[modifier | modifier le code]

  1. Oenophil, « Le CIVA : Le Décret du 22 avril 1963 (2 / 5) », sur OenoPhil (consulté le 11 novembre 2019).
  2. Décret du 3 octobre 1962 concernant l'appellation contrôlée vins d'Alsace ou alsace publié au « JORF du 7 octobre 1962 », sur http://www.legifrance.gouv.fr/.
  3. Pierre Bouard, « L’organisation professionnelle du vignoble d’Alsace », Revue d'Alsace, no 137,‎ , p. 135 (lire en ligne).
  4. « Cartographie de la fiscalité affectée, selon le périmètre retenu pour le rapport du Conseil des prélèvements obligatoires (2007-2013) - data.gouv.fr », sur www.data.gouv.fr (consulté le 11 novembre 2019).
  5. « Nos membres », sur le site de Vin et société (consulté le 1er septembre 2018).
  6. « Centenaire de l'association des viticulteurs d'Alsace », sur ava-aoc.fr, (consulté en 2019).
  7. « Viticulture - Un nouveau président pour l’interprofession. Didier Pettermann à la tête du CIVA », sur dna.fr (consulté le 11 novembre 2019).

Lien externe[modifier | modifier le code]