Concile de Rome (769)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Concile de Rome.

Concile de Rome, appelé aussi concile régional de Latran

Le concile[modifier | modifier le code]

Ce concile régional se tient le 12 avril 769 au Latran sous la présidence du pape Étienne III[1]. Il retire l'élection du pape aux laïcs, annule les actes de l'antipape Constantin II et condamne l’iconoclasme. Charlemagne y envoie douze évêques dont ceux d’Arles et d’Avignon, Ratbert et Joseph [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Augustin Calmet - Dictionnaire... de la Bible – 1847 – page 625 ici
    Le pape Étienne III tint ce concile le 12 avril., accompagné de douze évêques de France et de plusieurs autres de Toscane, de Campanie et du reste de l'Italie. On y condamna à une pénitence perpétuelle l'antipape Constantin, qui, de simple laïque qu'il était à la mort du pape saint Paul premier, avait envahi le trône pontifical, par la faction d'une troupe de séditieux. On y brûla les actes du concile qui avait confirme son élection, et l'on fit un décret portant défense de troubler l'élection du pape. On y ordonna aussi que les reliques et les images seraient honorées suivant l'ancienne tradition, et l'on anathématisa le concile tenu en Grèce, l'an 75 V, contre les images.
  2. Charles-Louis Richard - Bibliothèque sacrée, ou Dictionnaire universel historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques – 1827 – page 70 ici
    Ratbert ou Rambert, fut envoyé par Charlemagne à Rome avec Joseph, évêque d'Avignon, et dix autres évêques pour assister au concile romain de l'an 769, contre l'antipape Constantin.