Commander-in-Chief, North American Station

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guetteurs de U-boats sur un navire d'escorte pendant la deuxième bataille de l'Atlantique, octobre 1941.

Le Commander-in-Chief, North American Station, en français : commandant en chef, station d'Amérique du Nord, était le responsable militaire commandant la North America and West Indies Station de la Royal Navy britannique du milieu du XVIIIe au milieu du XXe siècle.

Commandants[modifier | modifier le code]

Les commandants de la station navale ont été, par ordre chronologique[1],[2],[3],[4],[5] :

North American Station[modifier | modifier le code]

North America and West Indies Station[modifier | modifier le code]

Vacant (1907-1914)

America and West Indies Station[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Neil R. Stout, The Royal Navy in America, 1760-1775 : A Study of Enforcement of British Colonial Policy in the Era of the American Revolution, Naval Institute Press, Annapolis, MD, 1973, p.199 via Gaspee Virtual Archives: Research Notes on Admiral John Montagu
  2. (en) Commanders-in-Chief, North America, 1830-99
  3. (en) Commanders-in-Chief 1904 - 1975
  4. (en) Bermuda's Royal Navy base at Ireland Island from 1815 to the 1960s
  5. (en) Senior Royal Navy appointments