Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Comité des Nations unies pour l'utilisation pacifique de l'espace extra-atmosphérique
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
(en) COPUOSVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Domaines d'activité
Droit de l'espace, science spatialeVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social
Organisation
Organisation mère
Site web

Le Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique[1] (CUPEEA ; en anglais : Committee on the Peaceful Uses of Outer Space, COPUOS) est un comité des Nations unies mis en place en 1958 en tant que comité ad hoc, peu après le lancement du satellite Spoutnik. Il a été officiellement créé par la résolution 1472 de l'Assemblée générale, en 1959. Sa mission est d'« examiner l'étendue de la coopération internationale et d'étudier les moyens pratiques et applicables d'exécuter des programmes touchant les utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique qui pourraient être utilement entrepris sous les auspices de l'Organisation des Nations unies »[2], notamment en matière de recherche, d'échange d'informations et de questions juridiques.

Le comité a deux sous-comités, l'un scientifique et technique, l'autre juridique. Il compte 95 États membres en 2019[3]. Il contrôle la mise en œuvre de cinq traités et accords :

  • le traité de l'espace de 1967 (Traité sur les principes régissant les activités des États en matière d'exploration et d'utilisation de l'espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes) ;
  • l'Accord sur le sauvetage des astronautes, le retour des astronautes et la restitution des objets lancés dans l’espace extra-atmosphérique, entré en vigueur en 1968 ;
  • la Convention sur la responsabilité internationale pour les dommages causés par des objets spatiaux, entrée en vigueur en 1972 ;
  • la Convention sur l’immatriculation des objets lancés dans l’espace extra-atmosphérique, entrée en vigueur en 1976 ;
  • et l'Accord régissant les activités des États sur la Lune et les autres corps célestes, entré en vigueur en 1984.

Outre les États participant à ce comité, il y a plusieurs organisations comme observateurs permanents, par exemple l'Association des explorateurs de l'espace.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. On trouve parfois le nom Comité pour l'utilisation pacifique de l'espace extra-atmosphérique.
  2. Résolution 1472 de l'Assemblée générale des Nations unies, un.org.
  3. (en) « Members of the Committee on the Peaceful Uses of Outer Space », sur www.unoosa.org (consulté le 14 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]