Colicine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Colicine A d'E. coli (PDB 1COL[1]).

Les colicines sont des toxines, de la famille des bactériocines, produites par, la bactérie Gram négative, Escherichia coli.

C'est la première bactériocine à être mise en évidence, en 1925.

Ces toxines permettent de tuer les bactéries voisines, et ainsi d'obtenir une niche écologique plus intéressante[2].

Les différentes familles[modifier | modifier le code]


Mode d'action[modifier | modifier le code]

Les colicines agissent principalement sur les canaux ioniques de la bactérie provoquant une perte du potentiel de membrane conduisant à la mort, par lyse, de la bactérie. Les colicines peuvent avoir une activité endonucléasique ou endoribonucléasique en dégradant l’ARN 16S ribosomique, bloquant ainsi la synthèse protéique et provoquant la mort de la bactérie. Certaines colicines peuvent inhiber la synthèse du peptidoglycane et de l’antigène O provoquant la lyse cellulaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael W. Parker, Johan P.M. Postma, Franc Pattus, Alec D. Tucker et Demetrius Tsernoglou, « Refined structure of the pore-forming domain of colicin A at 2.4 Å resolution », Journal of Molecular Biology, vol. 224, no 3,‎ , p. 639-657 (PMID 1373773, DOI 10.1016/0022-2836(92)90550-4, lire en ligne)
  2. (en) Cascales E, Buchanan SK, Duché D, Kleanthous C, Lloubès R, Postle K, Riley M, Slatin S, Cavard D., « Colicin Biology », Microbiol Mol Biol Rev, vol. 71, no 1,‎ , p. 158–229 (PMID 17347522, DOI 10.1128/MMBR.00036-06)