Claude Darbellay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Darbellay.
Claude Darbellay
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Claude Darbellay, né le au Sentier, est un écrivain suisse[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès l'âge de dix-huit ans, il travaille comme manœuvre sur les chantiers, poseur de faux plafonds, monteur de parois mobiles afin de subvenir à ses besoins. Il fait des études de lettres à l'Université de Neuchâtel avant de partir à la découverte d'autres milieux, d'autres mentalités : il voyage en Italie, dans l'East End londonien, à Grenade où il étudie l'espagnol. De retour en Suisse, il s'installe à La Chaux-de-Fonds et y enseigne le français et l'anglais à l'école supérieure de commerce.

Son œuvre a été distinguée par divers prix, Le Grand Prix poètes d'aujourd'hui 1984, le Prix Bachelin 1994, le Prix Louis-Guillaume 1995, le Prix Alpes-Jura 1996, et le Prix Michel Dentan 1999 pour Les prétendants.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Si les crabes changeaient de direction, poèmes, (Edition du Baroque, Le Locle, 1983)
  • L'Ile, récits, (Éditions Zoé, Genève , 1987) ; réédition en poche, 1998
  • En sortant n'oubliez pas d'éteindre, poèmes, (Éditions Vernay, Genève, 1988)
  • La petite patrie, portraits, photos de Pablo Fernandez, (Edition du quotidien, L'Impartial, La Chaux-de-Fonds, 1991)
  • La cité, récits, (Les éditions G d'encre, 1991)
  • Anche i ciechi chiudono gli occhi, les aveugles ferment les yeux, récit, (éditions bilingue chez I Nani, San Miniato, 1992)
  • Vies de rêves, portraits, photos de Pablo Fernandez, (Edition du quotidien, L'Impartial, La Chaux-de-Fonds, 1992)
  • L'horizon n'a qu'un côté, poèmes, (Edition Pierre-Alain Pingoud, 1993)
  • Le Ciel plié, roman, (Éditions Zoé, Genève, 1995)
  • Plus au nord, le sud, poèmes, (Éditions d'Autre Part, Delémont, 1998)
  • Les Prétendants, roman, (Éditions Zoé, Genève, 1998)
  • In Extremis, poèmes, bilingue, (Ed. Orient-Occident, Bucarest, 2001)
  • Vivre étonne, nouvelles, (Éditions Zoé, Genève, 2002)
  • L'Art de grandir, roman, (Éditions de l'Hèbe, Grolley, 2002)
  • Le Frère, récit, (Éditions de la Nouvelle Revue neuchâteloise, Neuchâtel, 2004)
  • L'Épidémie, roman, (Les éditions G d'encre, 2007)

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Lauréat du concours international de poésie organisé par l'Institut Académique de Paris
  • 1984 : Grand prix des Poètes d'Aujourd'hui de l'association Peintres Et Poètes d'Aujourd'hui (France)
  • 1994 : Prix Bachelin pour l'ensemble de l'œuvre
  • 1995 : Prix Louis-Guillaume (France) pour L'horizon n'a qu'un côté, meilleur livre de poèmes en prose de l'année
  • 1996 : Prix "Alpes-Jura" décerné par l'Association des Écrivains de Langue Française et la Ville de paris pour Le ciel est plié
  • 1999 : Prix Michel-Dentan pour Les Prétendants
  • 2001 : Grand Prix Européen de Poésie par l'Académie Orient-Occident, Roumanie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Claude Darbellay (auteur de Déplis) », sur Babelio (consulté le 8 avril 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]