Cité Griset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
11e arrt
Cité Griset
Cité Griset vue depuis la rue Oberkampf.
Cité Griset vue depuis la rue Oberkampf.
Situation
Arrondissement 11e
Quartier Folie-Méricourt
Début 125, rue Oberkampf
Fin En impasse
Morphologie
Longueur 120 m
Largeur 7,5 m
Géocodification
Ville de Paris 4303
DGI 4340

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Cité Griset

La cité Griset est une voie du 11e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La cité Griset est une voie publique située dans le 11e arrondissement de Paris. Elle débute au 125, rue Oberkampf et se termine en impasse.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle doit son nom à l'entreprise de M. Griset, propriétaire des terrains. En 1760, la famille Griset est à l’origine de l’usine éponyme, la plus ancienne usine de sidérurgie de Paris, se spécialisant dans le laminage d’alliages non ferreux. Antoine Griset (1733-1807) installe ainsi son premier atelier dans le quartier du Marais. Puis, son petit-fils Antoine (1790-1857), ayant acquis de nouvelles parcelles dans le futur 11e arrondissement en 1825, l’atelier est transféré au niveau de l’actuel 123, rue Oberkampf, puis formera au fil des agrandissements de l'usine l'actuelle cité Griset. C’est là qu’est élaborée la barre de platine dont fut tiré le mètre étalon exposé au musée du Conservatoire national des arts et métiers.

Au milieu du XIXe siècle, l’entreprise Griset dispose de dix-sept laminoirs actionnés par une machine à vapeur. Jules Griset (1854-1915), petit-fils d’Antoine (1790-1857), obtient la médaille d’or à l’Exposition universelle de 1878 et, à la fin du siècle, son usine est la première à laminer de l’aluminium.

En 1919-1920, trop à l’étroit rue Oberkampf, la société Griset, qui emploie alors cent cinquante personnes, décide de s’implanter à Aubervilliers.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est une impasse ouvrière, formée d'usines, d'ateliers et de logements ouvriers, ouverte en 1855.

Un bâtiment en brique rouge emblématique de cette époque y subsiste. L'angle de la cité Griset et de la rue Oberkampf, notamment, avant d'être détruit, était occupé par la Maison Germain, petit atelier style milieu XIXe, producteur d'électricité industrielle jusqu'en 1971.

Depuis 2017, la cité Griset accueille au numéro 1 l'Institut d'études supérieures des arts.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]