Cimetière militaire allemand de Saint-Étienne-à-Arnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cimetière militaire allemand de Saint-Étienne-à-Arnes
Image dans Infobox.
Monument commémoratif
Pays
Département
Commune
Tombes
12 541
Personnes
12 541Voir et modifier les données sur Wikidata
Mise en service
1915
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Ardennes
voir sur la carte des Ardennes
Red pog.svg

Le Cimetière militaire allemand de Saint-Étienne-à-Arnes est un cimetière militaire de la Première Guerre mondiale situé sur le territoire de la commune de Saint-Étienne-à-Arnes dans le département des Ardennes.

Historique[modifier | modifier le code]

Pendant la Grande Guerre, les Ardennes furent occupées par les troupes allemandes. Saint-Étienne-à-Arnes se trouvait du côté allemand. Un cimetière militaire fut créé dès 1915, quand l’armée française tenta une percée du front à la Ferme de Navarin dans la Marne. Ce n'était alors qu’un cimetière provisoire. Il ne fut réellement aménagé qu’après le conflit.

Le Traité de Versailles, signé le , plaça les cimetières allemands sous la tutelle de l’administration française. Ce ne fut qu’en 1926 que leur entretien passa à la charge de l’Allemagne. Le Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge, association créée en 1919, est désormais chargée par l’État allemand de l'entretien les sépultures de guerre et des cimetières militaires.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le cimetière militaire fut créé en 1915. Il abrite les corps de 12 541 soldats allemands, dont 7 541 en tombes individuelles matérialisées par des croix noires en fonte, et 5 000 en ossuaires.

Une croix monumentale et un monument ont été érigés sur le côté du cimetière. Le monument est l’œuvre de sculpteurs qui appartenaient à la 18e division d’infanterie allemande[1].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]