Charles Hurel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Hurel

Décès vers 1692
Paris, royaume de France
Activité principale Compositeur, luthiste
Style musique baroque
Lieux d'activité Paris, royaume de France
Années d'activité 1665 - 1692

Œuvres principales

Tablature de luth et de théorbe

Charles Hurel est un compositeur, luthiste et théorbiste baroque français qui fut actif entre 1665 et 1692[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Hurel est un musicien et professeur éminent issu d'une famille prospère de luthiers parisiens[3] qui comprenait certains des principaux facteurs d'instruments de Paris au XVIIe siècle[1].

Il semble avoir été le seul membre de sa famille à être également compositeur[4].

Il est répertorié comme « officier ordinaire de l'Académie de musique » en 1684 et comme professeur de théorbe à Paris[4].

Un document du 7 avril 1676, qui donne sa signature et celle de plusieurs autres membres de sa famille, le décrit comme un « joueur de luth »[1].

Il eut pour élèves Marie Du Port de la Balme et Mademoiselle de Lionne[5].

Il est mort à Paris vers 1692[4],[5].

Homonyme[modifier | modifier le code]

Charles Hurel a eu un homonyme, décédé en 1648[6], qui était un maître peintre et sculpteur, actif entre autres dans la réalisation de plafonds peints « à la française »[7].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Christopher Wilke : Works for Theorbo - label Centaur

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) David Ledbetter, Grove Music Online, cité par Oxford Index
  2. Bibliothèque nationale de France
  3. (en) Lute Society of America Quarterly, Volume 43, The Society, 2008, p. 38.
  4. a b et c (en) The Journal of the Lute Society, Volumes 35 à 39, Lute Society, 1997, p. 89.
  5. a et b (de) Claudia Knispel, Beiträge zur Geschichte der Lautenistinnen und Gitaristinnen der Renaissance und des Barock, Kassel University Press, 2014, p. 79.
  6. Archives Nationales - Minutes et répertoires du notaire Olivier Gaultier
  7. Alexandre Gady, Poutres et solives peintes. Le plafond «à la française», Revue de l'Art, Volume 122 , 1998, p. 13.
  8. (de) Claudia Knispel, op. cit., p. 183
  9. (de) Guitar and Lute Handbook, Schott, 2003, p. 203.
  10. (en) Albert James Diaz, Ann S. Davis, Guide to Reprints, Microcard Editions, 1996, p. 443.
  11. Mémoire vive - Patrimoine numérisé de Besançon
  12. Catalogue de la bibliothèque du Centre de musique baroque de Versailles
  13. (es) Fuentes barroco