Chapelle Notre-Dame des Marches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chapelle Notre-Dame des Marches
Image illustrative de l'article Chapelle Notre-Dame des Marches
Vue de face de la chapelle
Présentation
Type chapelle
Rattachement diocèse de Fribourg
Début de la construction 1705
Protection Bien culturel suisse d'importance nationale
Site web http://www.lesmarches.ch/index.html
Géographie
Pays Suisse
Canton Fribourg
Ville Broc
Coordonnées 46° 35′ 34″ nord, 7° 06′ 06″ est

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Chapelle Notre-Dame des Marches

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

(Voir situation sur carte : canton de Fribourg)
Chapelle Notre-Dame des Marches

La chapelle Notre-Dame des Marches est une chapelle située dans la commune fribourgeoise de Broc en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom « Marches » viendrait de « marais»[1]. Si une première chapelle est attestée depuis 1705, la chapelle actuelle date de 1705. Elle a été construite par les frères Jean-Jacques, Nicolas et François Ruffieux, tous trois ecclésiastiques de la région.

La chapelle des Marches se fait connaître hors des frontières paroissiales dans les années 1880 à la suite de deux guérisons miraculeuses. En septembre 1892, un pèlerinage de la tempérance y est organisé. Depuis, il perdure mais rassemble moins de fidèles qu’à ses débuts. En 1945, en raison de la guerre, les malades sont dans l’impossibilité de se rendre à Lourdes ; on institue alors le pèlerinage des malades aux Marches. C’est dans les années 1970 que la baisse de fréquentation du sanctuaire s’amorce. Après les grands rassemblements et les déplacements en trains spéciaux, les pèlerins du XXIe siècle se rendent aux Marches dans une démarche plus individuelle. Les offices restent cependant bien fréquentés[2].

Classement[modifier | modifier le code]

La chapelle fait partie des biens culturels suisses d'importance nationale[3].

Pèlerinage[modifier | modifier le code]

La chapelle accueille chaque année deux pèlerinages annuels : celui des malades en mai et celui d’automne en septembre. Composée d’une cinquantaine de bénévoles, l’Œuvre des malades, encadrée par un comité, se charge de la préparation et de l’accueil des pèlerins. La partie spirituelle est assurée par un prêtre et des religieuses, responsables de la pastorale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • François Rime et Jacques Rime, Les Marches, le petit Lourdes fribourgeois : histoire d’un lieu sacré, Bulle, Editions gruériennes, , 144 p.
  • Jacques Rime, Lieux de pèlerinages en Suisse, Bière, Editions Cabédita, , p. 40

Liens externes[modifier | modifier le code]