Chacaltaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chacaltaya
Vue du Chacaltaya.
Vue du Chacaltaya.
Géographie
Altitude 5 395 m
Massif Cordillère Royale (cordillère Orientale, Andes)
Coordonnées 16° 20′ 47″ S 68° 07′ 44″ O / -16.34639, -68.1288916° 20′ 47″ Sud 68° 07′ 44″ Ouest / -16.34639, -68.12889  
Administration
Pays Drapeau de la Bolivie Bolivie
Département La Paz
Province Pedro Domingo Murillo

Géolocalisation sur la carte : Bolivie

(Voir situation sur carte : Bolivie)
Chacaltaya

Le Cerro Chacaltaya ou Chacaltaya (« chemin froid » en aymara[1]) est une montagne culminant à 5 395 mètres d’altitude, située en Bolivie dans la cordillère des Andes. Son glacier abritait une station de ski possédant la plus haute piste du monde, mais son retrait rapide et sa quasi disparition ont provoqué sa fermeture. Il reste une destination pour les randonneurs et abrite un laboratoire de recherche sur les particules.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Chacaltaya est un sommet situé dans le département de La Paz, en Bolivie, à trente kilomètres au nord de la capitale bolivienne. Il s’élève à 5 395 mètres d’altitude au sein de la cordillère Royale, dans les Andes. Il se situe entre le Huayna Potosí et le Nevado Illimani.

Il fut longtemps le site du vaste glacier de Chacaltaya, vieux de 18 000 ans, à 5 300 mètres d’altitude. Le glacier a entièrement disparu en mai 2009 alors que les scientifiques avaient estimé que cet événement ne se produirait pas avant 2015[2].

Activités[modifier | modifier le code]

Ski[modifier | modifier le code]

Piste de ski Chacaltaya à 5 395 mètres d’altitude en janvier 2002

La plus haute piste de ski alpin au monde se trouvait sur un glacier proche de ce sommet. À cause de l’altitude extrême et des conditions climatiques très rudes, on n’y skiait que durant l'été austral, de décembre à février. Cette piste est fermée depuis la fin du XXe siècle à cause de la disparition du glacier d’année en année. L’antique et rudimentaire téléski à moteur Ford desservant cette unique piste est d’ailleurs démonté.

Ascension[modifier | modifier le code]

Cette montagne ne se trouve qu’à une heure en voiture de La Paz.. En quelques dizaines de minutes, on peut alors facilement gravir à pied la dernière arête, et accéder à une vue sur une grande partie de la cordillère Royale, notamment le Nevado Illimani, le Huayna Potosí et le Condoriri. On peut également observer l’Altiplano bolivien et le lac Titicaca. Les jours de bonne visibilité, on peut voir les nuages recouvrant les Yungas (partie amazonienne de la Bolivie), ainsi que, au loin, les volcans Nevado Sajama (point culminant de Bolivie), Parinacota et Pomerape.

Le 1er novembre 1953, Jacques Cornet et Henri Lochon ont conduit une Citroën 2CV au sommet du Chacaltaya[3].

Recherche scientifique[modifier | modifier le code]

Détecteur de particules à l’observatoire de Chacaltaya

C’est aussi sur cette montagne, à plus de 5 200 m d'altitude, que se trouve le plus haut laboratoire de physique des particules (Observatorio de Física Cósmica)[4],[5],[6],[7].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]