Château de Flehingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Flehingen
Image illustrative de l’article Château de Flehingen
Vue du château
Nom local Wasserschloss Flehingen
Période ou style Architecture Renaissance
Début construction 1565
Propriétaire initial Seigneurs de Flehingen
Coordonnées 49° 05′ 16″ nord, 8° 46′ 41″ est
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Baden-Württemberg.svg Bade-Wurtemberg
Municipalité Oberderdingen

Géolocalisation sur la carte : Bade-Wurtemberg

(Voir situation sur carte : Bade-Wurtemberg)
Château de Flehingen

Le château de Flehingen (allemand : Wasserschloss Flehingen) est un château entouré de douves situé en Allemagne à Flehingen, village dépendant de la commune d'Oberderdingen, au nord-est de l'arrondissement de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg). Ce château Renaissance a longtemps été en possession des seigneurs de Flehingen, dont il était le berceau.

Historique[modifier | modifier le code]

Blason de mariage (1722) des Wolff-Metternich zur Gracht et des Truchseß von Wetzhausen, au-dessus du portail.

Un château est déjà mentionné en 1353 à cet emplacement. Il est vendu en 1366 aux seigneurs de Strahlenberg, puis acquis par le prince Robert Ier du Palatinat en 1368, ainsi que Sickingen[1]. il entre dans les possessions seigneuriales des Flehingen en 1396.

Les bâtiments actuels sont construits sur les fondations d'un château démoli en 1504 pendant la guerre de succession de Landshut et brûlé par les troupes du comte Ulrich VI de Wurtemberg. Il date de 1565 et a été érigé par Ludwig Wolf von Flehingen (1517−1600) et son épouse Anna, née Göler von Ravensburg[2]. Après 1636, le domaine seigneurial et le château reviennent aux comtes von Wolff-Metternich zur Gracht. En 1803, Flehingen fait partie du grand-duché de Bade et le château reste en possession des Wolff-Metternich zur Gracht.

Le château et le domaine sont vendus en 1876 pour 550 000 marks à la commune de Flehingen. Le grand-duché de Bade acquiert le château en 1894 pour en faire un établissement d'enseignement. L'intérieur du château est totalement réaménagé à cet effet en 1904 et 1905[1]. Aujourd'hui il sert de centre d'éducation pour l'association communale de la jeunesse et de l'action sociale du Bade-Wurtemberg[3] et abrite quatre écoles techniques d'État.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Hartmut Riehl: Burgen und Schlösser im Kraichgau, 2e éd., Verlag Regionalkultur, Ubstadt-Weiher, 1998, (ISBN 3-929366-51-7), pp. 92−94.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Max Miller, Gerhard Taddey [éd]: Handbuch der historischen Stätten Deutschlands. Sechster Band. 2. Auflage, Kröner, Stuttgart, 1980, (ISBN 3-520-27602-X), S. 211.
  2. (de) Hans Rott: Die Kulturdenkmäler des Großherzogtums Baden. Neunter Band: Kreis Karlsruhe. Erste Abteilung: Die Kunstdenkmäler des Amtsbezirks Bretten. Mohr, Tübingen, 1913, S. 52.
  3. Kommunalverband für Jugend und Soziale Baden-Württemberg (KVJS)

Source[modifier | modifier le code]