Château de Dunstanburgh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Dunstanburgh
Dunstanburgh Castle
Présentation
Type
Destination actuelle
Ruines
Style
Forteresse
Construction
1313
Propriétaire initial
Propriétaire actuel
English Heritage
Propriétaire
Statut patrimonial
Grade I[1]
Localisation
Pays
Nation constitutive
Commune
Coordonnées

Le château de Dunstanburgh est un château situé sur la côte nord-est de l'Angleterre, dans le comté de Northumberland, entre les villages de Craster et d'Embleton. Il est situé sur un promontoire qui domine la Mer du Nord.

Il est le plus grand château de la région, son site possède des traces d'occupation antérieure à sa construction au XIVe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1313, le comte Thomas de Lancastre, cousin d'Édouard II d'Angleterre construit la construction d'une grande forteresse. Celle-ci se termine en 1322.

Le château n'a pas joué un rôle important dans les guerres contre les Écossais. Lors de la guerre des Deux-Roses, il fut tenu par les Lancestre en 1462 et 1464. Les dommages subis furent conséquents et il tomba rapidement en ruines. Il est décrit par une source de 1550 comme un merveilleux grand vestige. Des pierres en furent dérobés pour les constructions environnantes. Son dernier propriétaire privé Sir Arthur Sutherland (en) en fit don au ministère du travail.

Il est maintenant la propriété du National Trust, est classé Grade I. Sa silhouette est un des endroits les plus emblématiques de la côte du Northumberland.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]