Château d'Olivence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château d'Olivença)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château d'Olivence
Image illustrative de l’article Château d'Olivence
Le château
Nom local Castillo de Olivenza
Période ou style Forteresse
Début construction XIIIe siècle
Propriétaire initial Ordre du Temple
Destination actuelle Musée
Coordonnées 38° 41′ 08″ nord, 7° 05′ 57″ ouest
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Région historique Province de Badajoz
Localité Olivence

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Château d'Olivence

Le château d'Olivence, (es : Castillo de Olivenza, pt : Castelo de Olivença), est un château situé dans la commune d'Olivenza.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château a été construit par les Templiers, lorsque Alphonse IX de León leur donna le village en échange de leur aide dans la conquête de la Taifa de Badajoz. Après avoir passé dans les mains des Portugais, Denis Ier de Portugal l'emmuraille en 1298. Plus tard, en 1488, Jean II de Portugal ordonne d'élever le donjon, qui était alors le plus élevé du Portugal. Après être passé par les mains portugaises, espagnoles et françaises, Olivenza appartient au royaume d'Espagne depuis 1801. Il a été gravement endommagé pendant la guerre d'Indépendance et abandonné par la suite, mais en 1975, le château a été restauré et est devenu le siège du Musée ethnographique de la ville.

Description[modifier | modifier le code]

C'était un château fortifié, avec des murs très épais et des tours aveugles. La défense se faisait du haut des remparts, car il n'a pas créneaux.

Il y avait trois portes font deux ont perduré, celle d'Alconchel, avec un arc et défendu par deux tours, et celle de Los Angeles, surmontée d'un fronton. La porte de San Sebastian, quant à elle, a été reconstruite en 2006.

La tour principale est haute de 40 mètres et 18 mètres de côté avec trois étages. On y accède par dix-sept rampes avec un plafond voûté. Elle a été construite à des fins militaires.

Des miradors ont été construits comme soutien défensif pendant la période portugaise, ils servaient à communiquer au château les mouvements des troupes castillanes.

Source[modifier | modifier le code]