Celastraceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La famille des Celastraceae (Célastracées) regroupe des plantes dicotylédones. Selon Watson & Dallwitz elle comprend 850 espèces réparties entre 74 et 87 genres.

Ce sont des arbres, des arbustes ou des lianes, des régions tempérées à tropicales. En France, c'est la famille du Fusain (Euonymus europaeus).

On peut citer aussi le genre Celastrus qui fournit de nombreuses espèces ornementales. Le khat, mastiqué dans la péninsule Arabique et la « Corne » de l'Afrique, est fourni par les feuilles fraîches de l'espèce Catha edulis

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient du genre type Celastrus dérivé du grec κηλάστρα / kêlastra (« houx, bidon »), nom donné par Théophraste ( - ], philosophe, botaniste et naturaliste grec, à un arbuste à feuillage persistant portant des fruits en hiver, probablement un houx Ilex[1].

Classification[modifier | modifier le code]

La classification phylogénétique APG (1998)[2] et classification phylogénétique APG II (2003)[3] situent la divergence de cette famille à la base des Fabidées (Eurosids I). La famille est augmentée si l'on considère que toutes les Hippocratéacées lui appartiennent. Il faut y ajouter le genre Brexia issu de la famille des Brexiacées et les genres Acanthothamnus et Canotia issus des Canotiacées.

Sous-familles[modifier | modifier le code]

  • Celastroideae
  • Hippocrateoideae
  • Salacioideae
  • Stackhousioideae

Liste des genres[modifier | modifier le code]

La classification phylogénétique APG III (2009)[4] inclut dans cette famille les genres précédemment placés dans les familles Lepuropetalaceae, Parnassiaceae, Pottingeriaceae. Les genres Lepuropetalon, Parnassia et Pottingeria pour être précis.

Selon NCBI (4 mai 2010)[5] (Plus conforme à APGIII puisqu'il incorpore les genres Lepuropetalon, Parnassia et Pottingeria anciennement dans Lepuropetalaceae, Parnassiaceae, Pottingeriaceae) :

Selon DELTA Angio (4 mai 2010)[6] :

Selon ITIS (4 mai 2010)[7] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acadpharm-Celastraceae
  2. (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An ordinal classification for the families of flowering plants », Annals of the Missouri Botanical Garden, Jardin botanique du Missouri, vol. 85, no 4,‎ , p. 531–553 (ISSN 0026-6493, 2162-4372, 0893-3243 et 2326-487X, DOI 10.2307/2992015, JSTOR 2992015, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  3. (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An update of the Angiosperm Phylogeny Group classification for the orders and families of flowering plants: APG II », Botanical Journal of the Linnean Society, Wiley-Blackwell, Linnean Society of London et OUP, vol. 141, no 4,‎ , p. 399–436 (ISSN 0024-4074 et 1095-8339, DOI 10.1046/J.1095-8339.2003.T01-1-00158.X)Voir et modifier les données sur Wikidata
  4. (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An update of the Angiosperm Phylogeny Group classification for the orders and families of flowering plants: APG III », Botanical Journal of the Linnean Society, Wiley-Blackwell, Linnean Society of London et OUP, vol. 161, no 2,‎ , p. 105–121 (ISSN 0024-4074 et 1095-8339, DOI 10.1111/J.1095-8339.2009.00996.X)Voir et modifier les données sur Wikidata
  5. NCBI, consulté le 4 mai 2010
  6. DELTA Angio, consulté le 4 mai 2010
  7. Integrated Taxonomic Information System (ITIS), www.itis.gov, CC0 https://doi.org/10.5066/F7KH0KBK, consulté le 4 mai 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :