Cavaliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cavalier.
Antoine Van Dyck peint plusieurs cavaliers, dont Charles Ier

Lors des premières guerres civiles anglaises, les Cavaliers sont la cavalerie des Royalistes, en opposition aux Têtes-Rondes, partisans du Parlement. Les plus célèbres d'entre eux ont servi sous le prince Rupert.

Origine de l'expression[modifier | modifier le code]

Leur apparence contraste avec celle des forces ennemies, les Têtes-Rondes (favorables aux Parlementaires), de par leurs cheveux longs et leurs vêtements embellis. Les forces parlementaires s'habillaient sobrement et portaient les cheveux courts.

C'est donc pour se moquer de l'origine noble de leurs ennemis que les forces parlementaires les nomment Cavaliers, mot dérivé du français « chevalier ». En représailles, ceux-ci donnent le surnom de Roundheads, c'est-à-dire « têtes rondes » aux premiers (surnom donné durant la première révolution d'Angleterre, 1642-1649), en référence à leur habitude de porter les cheveux très courts, et peut être également en référence à leur casque en fer rond.

À partir de 1679, les royalistes se firent nommer Tories à la place de Cavaliers.