Carl Aeschbacher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aeschbacher.
Carl Aeschbacher
Naissance
Berne
Drapeau de la Suisse Suisse
Décès (à 57 ans)
Zurich
Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale Compositeur, chef de chœur
Lieux d'activité Trogen, Zurich
Formation Conservatoire de Cologne
Maîtres Fritz Steinbach
Descendants Adrian Aeschbacher, Niklaus Aeschbacher

Carl Aeschbacher, né le à Berne et mort le à Zurich[1], est un compositeur et chef de chœur suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'école normale de Hofwil, Carl Aeschbacher a étudié la musique au Conservatoire de Cologne avec Fritz Steinbach. De 1913 à 1929, il a été directeur de la musique à Trogen. Là, il était maître de chant à l'école cantonale, chef de l'orchestre de l'école et du chœur mixte, organiste à l'église paroissiale. De 1929 à 1944, il a été maître de chant au collège cantonal de Zurich et chef du chœur d'hommes de Zurich.

Il a épousé Ida Kaderli. Son fils Adrian Aeschbacher connaît le succès en tant que pianiste alors que son deuxième fils, Niklaus Aeschbacher, devient chef d'orchestre.

Œuvres (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur en particulier des Variationen über das Weihnachtslied `Stille Nacht`, ainsi que des Variationen über das Weihnachtslied `O du fröhliche`, toutes deux pour piano[2]

  • Dankgebet, op. 50
  • Lob des Schöpfers, op. 56

Références[modifier | modifier le code]

  1. Regula Puskás, « Aeschbacher, Carl » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  2. Dictionnaire des musiciens suisses, Zurich, Atlantis Verlag, , p. 16

Liens externes[modifier | modifier le code]