Capital-risque convivial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le terme « capital risque convivial » (en anglais, « love money ») est une expression désignant le capital issu des proches et qui a pour vocation le financement participatif ou communautaire. On retrouve ce mécanisme dans la tontine[pas clair]. Ce mode de financement est notamment présent au Canada.

Le Love Money: qu'est ce que c'est ?[modifier | modifier le code]

Ce terme vient des États-Unis dans les années 1960 Silicone vallée on finançait les entreprises entre amis

Une association Love Money a été Constitué en 1982, a été reconnu en 1999 par les pouvoirs publics (1. voir archives ministère des finances) comme un mouvement en faveur de l’emploi et du développement économiques des entreprises. Une fédération a été constituée en 1992 qui a mis en place 24 associations Love money régionales à travers la France https://www.financecirculaire.fr/ciib-c-est-en-1999-que-le-concept-ciib-love-money-a-%C3%A9t%C3%A9-reconnu-par-les-pouvoirs-publics/et signifie l’argent de l’amour.

Il répond à un objectif : permettre à un proche (ami, famille, entourage, relation…) de financer un projet en lui prêtant de l’argent. Cette alternative permet aux petits créateurs n’ayant pas un capital assez important de faire appel à leurs proches pour entreprendre. Un nouvel entrepreneur sur trois ferait appel au Love Money pour se lancer, c’est une logique bien particulière qui fait appel à la confiance et la proximité.

Le Love Money est donc une alternative financière aux classiques crédits accordés par les banques. Certaines personnes voulant ouvrir une start-up, certains créateurs n’ont pas accès au crédit classique par manque de solvabilité, elles impliquent donc financièrement leur proches dans le financement de leurs affaires : les proches deviennent donc des actionnaires de l’entreprise. Ces prêteurs peuvent parfois perdre leur investissement et ils sont au courant mais ce qui les pousse à prêter de l’argent c’est non pas pour en gagner mais pour aider leurs proches. Le but de cet investissement est plus affectif que lucratif.

La Love Money est généralement utilisé lorsque l’auto-entrepreneur est en phase de création de l’entreprise, elle est d’ailleurs souvent utilisée pour financer les premières dépenses de l’entreprise (immobilisations, recherche et développement, constitution de stock..).

Avantages de la Love Money[modifier | modifier le code]

L’entrepreneur :

Rapidité : l’argent peut être levé rapidement, et la prise de décision pour ce type de financement sera plus rapide que celle de tout autre investisseur.

La confiance : La confiance envers le créateur et son projet régit l’engagement des financeurs. Cette confiance permet de servir d’amorçage pour procéder à une levée de fonds plus importante auprès d’une banque ou auprès de particuliers dans le cadre d’une action de financement participatif

Le prêteur[1]

LES AVANTAGES FISCAUX

L’État français a mis en place certains dispositifs facilitant la levée de love money

Réduction d'impôt sur le revenu 

La souscription au capital d'une PME européenne ouvre droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 18% du montant investi dans la limite de 50 000  par an pour une personne seule.

Pour être éligible à la réduction d'impôt l'investisseur doit correspondre aux critères suivants : être domicilié fiscalement en France, effectuer un investissement en numéraire et conserver l'ensemble des titres pendant 5 ans. La société doit également répondre à certains critères notamment : avoir son siège social dans l'UE, en Norvège ou en Islande, avoir été créée il y a moins de 5 ans, être soumise à l'impôt sur les sociétés, ne pas être cotée en bourse, exercer une activité agricole, artisanale, commerciale, libérale, industrielle ou financière, employer au moins 2 salariés (dans l'exercice suivant la souscription), et moins de 50 salariés et réaliser moins de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires et avoir un total de bilan de moins de 10 millions d'euros.

  Réduction d’ISF au titre des investissements dans les PME

La souscription au capital d'une PME ouvre droit à une réduction d'impôt sur la fortune de 50% du montant investi ; cette réduction est plafonnée à 45 000  par an et n'est pas cumulable avec la réduction sur l'impôt sur le revenu évoqué ci-dessus.

Exonération d'impôt sur les plus-values via le PEA

Si les proches investissent via leur PEA et conservent leurs titres suffisamment longtemps, ils bénéficieront d'une exonération d'impôt sur les plus-values en cas de sortie réussie.

Inconvénients de la Love Money[modifier | modifier le code]

Ce mode de financement similaire au financement participatif ne comporte pas que des avantages[1]. En effet, avec la love money, le plus gros risque est de se mettre dans une situation délicate avec ses proches. Dès lors que l’on parle d’argent, les tensions peuvent vite apparaître. Si vous êtes dans incapacité de rembourser, si les remboursements se font attendre ou qu’ils sont plus longs que souhaité, quand il s’agit de proches, ce genre de situation peut être dramatique.

Le problème peut aussi venir de la dilution des parts sociales qui peut entraîner des problèmes de gouvernance. Quand on demande à des proches de souscrire des parts sociales (ou qu’on invite des investisseurs inconnus à le faire) on accepte de les intégrer dans la prise de décision et donc de perdre un peu la main sur son entreprise. Il faut donc bien mesurer et définir à l’avance la valeur des parts sociales.

D’un point de vue financier le Love Money est limité car l’investissement des proches est souvent limité à une centaine ou quelques milliers d’euros, cependant juridiquement il est limité à une somme de 50 000 euros par personne. C’est un mode de financement idéal pour les petites entreprise, cependant lorsqu'un apport financier plus important est nécessaire auprès des banques ou d’investisseurs privés, ce mode de participation représente pour le bénéficiaire, un créancier supplémentaire ce qui ne simplifie pas la gestion de l’entreprise.

Qu’est-ce que le financement participatif ?[modifier | modifier le code]

Le financement participatif est un mécanisme qui permet de collecter les apports financiers. Le financement participatif se base sur la logique selon laquelle les petits efforts accumulés peuvent faire aboutir de grands projets. De plus, les banques n’étant plus les seules maitresses des fonds et des capitaux, le projet est à-même d’être réalisé librement. En somme, le financement participatif est un ensemble de techniques et de méthodes pour « lever des fonds », dans le but de réaliser un projet.

Il existe plusieurs formes de financement participatif :

  • Le don : il peut se faire directement et sans formalisme. C’est une forme de participation sans attente ni contrepartie.
  • L’investissement en capital : les proches obtiennent des parts de l’entreprise en échange de leur participation financière. Ils auront donc droit à une partie des bénéfices futurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Love Money : Qu'est-ce que c'est ? Comment ça marche ? », sur Toute la Franchise (consulté le ).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]