Canne à pêche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Une canne à pêche en fibre de verre avec un moulinet

Une canne à pêche est l'outil principal pour la pêche, télescopique ou non. Elle est composée d'un corps rigide à l'extrémité souple (bambou, roseau, matériau composite...), d'une longueur variable, sur lequel on monte une ligne qui s'enroule dans un moulinet et se termine par un bas de ligne constitué d'un plomb et d'un hameçon, ou d'une cuillère, ou d'un appât ou d'un leurre, l'ensemble étant destiné à attraper du poisson.

Histoire[modifier | modifier le code]

Grèce antique[modifier | modifier le code]

La ligne de pêche, juste au-dessus de l'hameçon est protégé par un tube de corne (de bœuf par exemple) qui l'empêchait d'être coupée par le poisson (le poisson carnassier, notamment). Le plomb qui fait plonger la ligne est enfermé à l'intérieur de ce tube[1]. Les plus gros poissons, comme l'espadon, sont harponnés[2].

Différents types[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Iliade de Robert Falclière, chant XXIV : 1993
  2. Strabon, I, 2 : 15-16