Candidatus Carsonella ruddii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Candidatus Carsonella ruddii est une bactérie qui possède le plus petit génome caractérisé à ce jour[1]. Le génome circulaire est constitué de seulement 159 662 paires de bases codant 182 protéines. A titre de comparaison, le petit génome de la bactérie parasite Mycoplasma genitalium est constitué de 580 000 paires de bases, celui d'Escherichia coli entre 4,6 et 5 millions de paires de bases.

Cette bactérie vit en endosymbiose dans les cellules d’insectes phlomophages (se nourrissant de la sève élaborée des végétaux) et plus particulièrement dans psyllide[2]. La présence de la bactérie est indispensable à la vie cellulaire de l'hôte. Cette bactérie est incapable de se développer sans son hôte, et est donc incultivable en laboratoire[3].

Elle se divise dans les cellules de son hôte, mais ne se propage entre individus que par transmission verticale (d’un parent à sa descendance). Carsonella ruddii pourrait ainsi être en train de se transformer en organite cellulaire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nakabachi A, Yamashita A, Toh H, Ishikawa H, Dunbar H, Moran N, Hattori M (2006). The 160-kilobase genome of the bacterial endosymbiont Carsonella. Science 314 (5797): 267.
  2. Thao, M.L. 2000. Cospeciation of Psyllids and Their Primary Prokaryotic Endosymbionts. Applied and Environmental Microbiology 66:2898-2905
  3. Le concept de génome minimal

Liens externes[modifier | modifier le code]