Canal Medjerda - Cap-Bon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canal Medjerda - Cap-Bon
قنال مجردة - الوطن القبلي
Géographie
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Ariana, Ben Arous, La Manouba, Nabeul, Tunis
Début Medjerda, Barrage d'El Aroussia
Fin Belli
Franchit Oued Miliane
Caractéristiques
Longueur 120 km
Alimentation Barrage de Joumine, Barrage de Sejnane
Débit 16 m3 s−1
Histoire
Inauguration 1982
Administration
Gestionnaire Société d'exploitation du canal et des adductions des eaux du Nord

Le canal Medjerda - Cap-Bon (arabe : قنال مجردة - الوطن القبلي) est un canal tunisien long de 120 kilomètres qui relie la Medjerda, au niveau du barrage d'El Aroussia, et le village de Belli, près de Grombalia[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Medjerda, qu'est le seul et le plus long cours d'eau pérenne de Tunisie, est une ressource de première importance, d'où l'intérêt de puiser dans ses eaux pour satisfaire les besoins du pays. C'est pourquoi la construction d'un canal reliant le fleuve aux terres fertiles du Cap-Bon est décidée en coopération avec la Chine[2].

Il est mis en service en 1982 avant d'être raccordé, par des conduites d'adduction, au barrage de Joumine en 1988 et à celui de Sejnane en 1995[3].

Le canal est conçu pour acheminer 470 millions de m³ d'eau par an[4]. Des travaux de doublement pour augmenter ses capacités sont prévus pour 2017[5].

Rôle[modifier | modifier le code]

Le canal de la Medjerda alimente en eau potable les régions de Tunis, du Cap-Bon, du Sahel et de Sfax, qui sont les principales aires de peuplement du pays[1].

Il assure en même temps l'irrigation agricole des gouvernorats de Tunis, Ben Arous et Nabeul[1], tout en traversant aussi ceux de La Manouba et de l'Ariana.

Le canal assure enfin le rechargement des nappes phréatiques de Khalidia et du Cap-Bon[4].

Gestion[modifier | modifier le code]

Il est géré par la Société d'exploitation du canal et des adductions des eaux du Nord (SECADENORD), établissement public sous tutelle du ministère de l'Agriculture[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Infrastructure »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur secadenord.com.tn
  2. « Émission d'un timbre poste à l'occasion du cinquantième anniversaire des relations d'amitié et de coopération entre la Tunisie et la Chine (1964 - 2014) », sur poste.tn, (consulté le 14 août 2016)
  3. « Historique »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur secadenord.com.tn
  4. a et b « Canal Majarda - Cap-Bon » [PDF], sur sonede.com.tn (consulté le 3 juillet 2018)
  5. « Nabeul : 2017 démarrage du projet de doublement du canal de Medjerda », sur nessma.tv, (consulté le 13 août 2016)
  6. « Présentation »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur secadenord.com.tn

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]