Bob Babbitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bob Babbitt
Nom de naissance Robert Kreinar
Naissance
Pittsburgh
Décès (à 74 ans)
Nashville
Activité principale bassiste

Bob Babbitt (né Robert Kreinar le [1] à Pittsburgh[2] et mort le à Nashville) était un bassiste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1966 à 1972, Babbitt fut le bassiste des Funk Brothers, le groupe maison de chez Motown officiant derrière toutes les stars du label (Stevie Wonder, Temptations, Marvin Gaye[3], etc.). Il se partageait les séances avec l'autre bassiste Motown, James Jamerson.

Mais il joua également en dehors de la Motown, il participa notamment à des centaines de séances, débouchant parfois sur des tubes comme Little Town Flirt de Del Shannon, I Got a Name de Jim Croce, Midnight Train to Georgia de Gladys Knight & The Pips, Scorpio de Dennis Coffey & The Detroit Guitar Band, et (The) Rubberband Man des Spinners[4]. C'est aussi lui qui joue sur Crash Landing, album posthume de Jimi Hendrix. En 2010, Babbitt fut invité par Phil Collins à jouer sur son album en hommage à la soul de chez Motown des années 1960, Going Back.

Il est mort d'un cancer au cerveau à Nashville[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.nashvillescene.com/nashville/bob-babbitt-1937-2012/Content?oid=2934575
  2. « Bob Babbitt obituary », sur the Guardian, (consulté le 15 août 2020).
  3. http://www.dailytelegraph.com.au/news/breaking-news/bass-player-bob-babbitt-dies-at-74/story-e6freuz9-1226427838683
  4. The Associated Press, « Bob Babbitt, Motown Bassist With Funk Brothers, Dies at 74 », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 15 août 2020).
  5. Stéphane Deschamps, « R.I.P. Kitty Wells, Jon Lord et Bob Babbitt : le funk, le hard et la country en deuil », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne, consulté le 15 août 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]