Blysmus compressus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Blysmus compressus, de noms communs Blysme comprimé, Scirpe comprimé, Scirpe à épillets comprimés ou Souchet comprimé, est une plante vivace du genre Blysmus et de la famille des Cyperaceae.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du grec cheveu et je porte. Les houppes terminant la tige fructifère sont fines comme des cheveux[1].

Description[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Le souchet comprimé mesure de 10 à 30 cm. C'est une plante glabre, à souche rampante-stolonifère ; les tiges sont arrondies et comprimées, trigones au sommet, lisses et feuillées ; les feuilles larges de 2-3 mm, un peu canaliculées, sont à peine rudes aux bords[2].

épi

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

Les épillets, roussâtres, longs de 5 à 7 mm, sont pauciflores, nombreux et sessiles, en épi terminal, oblong, distique, comprimé, dépassé ou non par une bractée ; les écailles sont mucronées, à plusieurs nervures. Il y a deux stigmates, et trois à six soies scabres, deux fois plus longues que l'akène ovoïde-comprimé mucroné.

La floraison a lieu de mai à août[2].

Habitat[modifier | modifier le code]

C’est une plante assez commune des pelouses humides et des sources. Elle pousse jusqu'à une altitude de 2 600 mètres[3].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette plante est originaire d'Eurasie[4].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Aplostemon compressus (L.) Raf., 1819
  • Blysmus compressus var. aristatus Chatenier ex Rouy, 1912
  • Blysmus distichus Friche-Joset & Montandon, 1856
  • Carex uliginosa L., 1753
  • Cyperus compressus (L.) Missbach & E.H.L.Krause, 1900
  • Cyperus horizontalis Salisb., 1796
  • Nemochloa compressa (L.) Beetle
  • Schoenus compressus L., 1753
  • Scirpus cariciformis Vest, 1805
  • Scirpus caricinus Schrad., 1806
  • Scirpus caricis Retz., 1779
  • Scirpus compressus (L.) Borkh., 1796
  • Scirpus compressus (L.) Pers., 1805
  • Scirpus distichus Peterm., 1844
  • Scirpus planifolius Grimm, 1767[5]

Liste des variétés et sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (19 mai 2020)[6] :

  • sous-espèce Blysmus compressus subsp. brevifolius (Decne.) Kukkonen
  • sous-espèce Blysmus compressus subsp. compressus
  • sous-espèce Blysmus compressus subsp. subulifolius A.P. Khokhr.
  • variété Blysmus compressus var. brevifolius (Decne.) Karthik.
  • variété Blysmus compressus var. compressus
  • variété Blysmus compressus var. dissitus (C.B. Clarke) Karthik.
  • variété Blysmus compressus var. sikkimensis (C.B. Clarke) Karthik.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Blysmus compressus », sur serres.u-bourgogne.fr (consulté le 18 mai 2020)
  2. a et b « Blysmus compressus (L.) Panz. ex Link », sur www.preservons-la-nature.fr (consulté le 18 mai 2020)
  3. « FLOREALPES : Blysmus compressus / Souchet comprimé / Cyperaceae / Fiche détaillée Fleurs des Hautes-Alpes », sur www.florealpes.com (consulté le 18 mai 2020)
  4. « Catalogue of Life : Blysmus compressus (L.) Panz. ex Link », sur www.catalogueoflife.org (consulté le 18 mai 2020)
  5. « Blysmus compressus (L.) Panz. ex Link, 1827 - Scirpe comprimé, Souchet comprimé », sur Inventaire National du Patrimoine Naturel (consulté le 18 mai 2020)
  6. Tropicos, consulté le 19 mai 2020

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :