Bibliothèque des Manuscrits al-Wangari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Bibliothèque des Manuscrits al-Wangari est une bibliothèque privée de Tombouctou, inaugurée le 26 septembre 2003 et dirigée par Mukhtar bin Yayha al-Wangari. Elle se base sur le fond de manuscrits constitué au XVIe siècle par Shaykh Muhammad Baghayogho, un juriste de Djenné. L'établissement est installé dans le quartier de Badjindé[1].

En 2006, la bibliothèque comptait près de 3500 manuscrits[2].

Le fond familial avait été dispersé à la mort de Shaykh Muhammad Baghayogho, et Mukhtar bin Yayha al-Wangari entreprit de les réunir de nouveaux[3].


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bibliothèque al-Wangari », sur savamadci.net (consulté le 9 juin 2011)
  2. « Des mécènes sud-africains veulent sauver les manuscrits de Tombouctou », sur lexpansion.lexpress.fr (consulté le 9 juin 2011)
  3. « La Bibliothèque des Manuscrits al-Wangari », sur tombouctoumanuscripts.org (consulté le 9 juin 2011)