Berthe d'Avenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Berthe d'Avenay
Berthe d'Avenay 09333.jpg
Peinture représentant Berthe d'Avenay.
Fonction
Abbesse
Biographie
Naissance
Décès
Conjoint
Autres informations
Étape de canonisation
Fête

Berthe d'Avenay, qui vécut au VIIe siècle, est une sainte chrétienne. Elle est fêtée localement le 1er mai en Occident[1],[2] et le 28 avril en Orient[3].

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille noble de Champagne, Berthe épouse le seigneur Gombert ; elle décide avec lui de vivre dans la continence. Gombert, devenu moine, part évangéliser la Frise où il meurt martyr.

Berthe fonde, en 660, une abbaye à Avenay, près de Reims, et lui consacre tous ses biens. Elle dote l'abbaye de tout ce que Saint Benoît prescrit pour un tel édifice, sauf d'un moulin[4]. Pour l'eau, elle acquiert une source pour le montant d'une livre, ce qui va donner ce nom à la rivière Livre.

Les enfants de son mari, furieux que leur père consacre ses biens aux monastères, l'assassinent[5].

En 950, les corps de Gombert et de Berthe sont réunis en la chapelle de la Vierge Marie à Avenay, aussi appelée Notre-Dame des Neiges, avant d'être transférés en l'église st-Pierre d'Avenay. Les deux saints y sont vénérés comme martyrs.

En 1772, Mme de Boufflers, 43e abbesse d'Avenay (1720-1776), les fit revenir au monastère et fit imprimer un office à Reims pour l'occasion[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. H. Fisquet, Archidiocèse de Reims, Repos, coll. « La France pontificale », (lire en ligne), p. 336
  2. « Sainte Berthe », sur Nominis (consulté le 18 janvier 2013)
  3. Claude le Liseur, « Saints pour le 28 avril du calendrier ecclésiastique », sur Forum orthodoxe.com, (consulté le 18 janvier 2013)
  4. Louis Paris 1876-1877, p. 165.
  5. M. Benoist, Dictionnaire de Géographie sacrée et ecclésiastique, vol. 29, t. 2, Abbé J.-P. Migne, coll. « Encyclopédie théologique », (lire en ligne), p. 78
  6. Vie des saints du diocèse de Reims par M. le chanoine Cerf..., imprimerie coopérative de Reims, 1898.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • La vie de Sainte Berthe, vierge et martyre. Fondatrice de l'Abbaye Royale d'Avenay, Ordre de S. Benoist. A laquelle sont ajoûtées les Vies de Saint Gombert son Epoux Martyr & de S. Trésain Confesseur, Patron de l'Église Paroissiale d'Avenay, Reims, Remy Jeunehomme, (présentation en ligne)
  • Louis Paris, « Histoire de l'abbaye d'Avenay », Travaux de l'Académie nationale de Reims, vol. 61, nos 1-2,‎ 1876-1877, p. 150 (lire en ligne, consulté le 31 mai 2019).
  • Daniel Pellus, Femmes célèbres de Champagne, Martelle, 1992.