Bernard Lagneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bernard Lagneau est un artiste plasticien français né à Courbevoie en 1937.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Lagneau réside actuellement dans le sud de la France.

Depuis 1970, utilisant le carton ondulé comme matériau de base, il entreprend un travail de « mécanisation » de divers lieux en France et à l’étranger ainsi que la construction d’architectures éphémères. Ses réalisations peuvent se diviser en plusieurs groupes :

  • Les lieux mécanisés (depuis 1970)
  • Les explorations mécanisées de paysages (1978)
  • Les architectures fugitives (1980)

Les lieux mécanisés[modifier | modifier le code]

Mécanismes de grandes dimensions (plusieurs dizaines de mètres de long et plusieurs mètres de haut) constitués de roues et de courroies en carton ondulé, animés par des moteurs électriques et à l’intérieur desquels le public peut entrer.

Exemples :

  • Paris - Musée des Arts Décoratifs (1975),
  • Paris - Musée d’Art Moderne, Musée des enfants (1984),
  • Hambourg - AEZ Center (1997),
  • Berlin - Potsdamer-Platz-Arkaden (2000),
  • Budapest - Arkad (2003),
  • Genève - centre Balexer (2007), …

Les explorations mécanisées de paysages[modifier | modifier le code]

Lignes de mouvement tracées dans des paysages différents, en milieu urbain ou rural : un kilomètre dans la Beauce, traversée d’un fleuve à Angoulême, …

Les architectures fugitives[modifier | modifier le code]

  • À l’intérieur : composées essentiellement de piliers, de poutres, de colonnes, de voûtes en carton ondulé, elles sont construites à l'intérieur d'édifices de grandes dimensions (Maison de la Culture de Créteil, Musée des Beaux-Arts du Havre, …). Comme les lieux mécanisés elles peuvent être parcourues par le public. Certaines sont animées par des moteurs électriques.
  • À l'extérieur : Depuis 1981 (Bourges, Maison de la Culture) des architectures de dimensions plus importantes (20 mètres de haut et des dizaines de mètres de long) sont installées dans le paysage urbain ou rural. Toutes ces constructions ont une durée limitée (maximum un mois). Leur destruction sous l'action des éléments est soigneusement contrôlée.

Après 1985[modifier | modifier le code]

Depuis 1985, Bernard Lagneau réalise également des séries. Elles sont composées d’œuvres plus durables, de dimensions plus modestes : Les Temples-Cabanes (1986-1987), Les Naufragés (1988), Les Père-la-chaise (1992-1994), Les Petites Baigneuses (2002-2003).

Galeria (Krakow, Poland 2008)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]