Bernard Barker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bernard Leon Barker, né le à La Havane (Cuba) et mort le à Miami (Floride, États-Unis), était un des cinq anciens « plombiers » de l'affaire du Watergate, qui avait abouti à la démission du président Richard Nixon en 1974.

Bernard Barker, également ancien agent de la CIA, avait été impliqué en 1961 dans le fiasco du débarquement de la baie des Cochons à Cuba, une tentative d'invasion de l'île communiste orchestrée par Washington. C'est en participant aux opérations de la Brigade 2506, le groupe des exilés cubains soutenus par la CIA, qu'il rencontra Howard Hunt[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Matt Schudell, Defiant Watergate Burglar, Ex-CIA Operative, Washington Post, 7 juin 2009.