Bataille de l'Étendard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bataille de l'Etendard)
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de l'Étendard
Description de cette image, également commentée ci-après

Monument commémorant la bataille de l'Étendard

Informations générales
Date
Lieu Cowton Moor, près de Northallerton, Yorkshire
Issue Victoire décisive anglaise
Belligérants
Royal Arms of the Kingdom of Scotland.svg Royaume d'Écosse King-Stephen-I-England-Blois-Arms.svg Royaume d'Angleterre
Commandants
David Ier Guillaume le Gros
Forces en présence
16,000 10,000
Pertes
12,000 inconnues
Coordonnées 54° 22′ 25″ nord, 1° 26′ 50″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Bataille de l'Étendard

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Bataille de l'Étendard

La bataille de l'Étendard (Battle of the Standard en anglais), se déroula le 22 août 1138 près de Northallerton dans le Yorkshire durant l'Anarchie .

Historique[modifier | modifier le code]

Elle opposa l'armée de David Ier d'Écosse à celles du roi Étienne d'Angleterre commandées par l'archevêque Thurstan d'York et Walter Espec, lord de Helmsley.

Robert de Bruce, lord d'Annadale, l'un des leaders de l'armée anglaise, normand proche du roi écossais, fut envoyé pour le persuader de se retirer sans combattre contre ses anciens alliés. Il échoua à le convaincre, et dut briser son vœu de fidélité au roi écossais.

La bataille se conclut par une défaite des Écossais qui mit fin à leur volonté de conquête du comté de Northumbrie, et aboutit au traité de Durham en 1139 qui pacifia la frontière anglo-écossaise.

Le nom de cette bataille vient des bannières de Saint-Pierre de York, de Saint-Jean de Beverley et de Saint-Wilfrid de Ripon qu'arboraient les Anglais durant celle-ci.

Voir aussi[modifier | modifier le code]