Bataille d'Aylesford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kit's Coty House, censée être la tombe de Catigern.
Upper White Horse Stone, censée marquer la tombe de Horsa.

La bataille d'Aylesford aurait opposé en 455 les Anglo-Saxons, menés par leurs chefs Hengist et Horsa, aux Britto-romains, commandés soit par Vortigern, soit par son fils Vortimer. Cet affrontement est mentionné dans la Chronique anglo-saxonne, ainsi que dans l'Historia Brittonum, mais aucun de ces deux textes n'en précise le vainqueur.

Sources[modifier | modifier le code]

Selon la Chronique anglo-saxonne, Hengist et Horsa affrontent Vortigern à « Ayelesthrep » (Aylesford) en 455. Horsa est tué lors de la bataille, et Œric devient co-roi aux côtés de son père Hengist. Deux ans plus tard, ils remportent une grande victoire sur les Bretons à « Creacanford » (Crayford) et les contraignent à abandonner le Kent[1].

D'après l'Historia Brittonum, la bataille se déroule en un lieu appelé « Rithergabail » ou « Epsford ». Les Bretons y sont conduits par le fils de Vortigern, Vortimer. Outre Horsa, l'affrontement coûte également la vie à Catigern, le frère de Vortimer. Il fait partie d'une série de quatre batailles opposant Saxons et Bretons qui se solde, contrairement à ce qu'affirme la Chronique, par le rejet des envahisseurs à la mer.

Folklore[modifier | modifier le code]

D'après le folklore local, Catigern est inhumé à Kit's Coty House (en), tandis que Horsa repose sous l'une des White Horse Stones (en). En réalité, ces deux monuments mégalithiques remontent au Néolithique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Swanton 1996, p. 12-13.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Swanton (trad.), The Anglo-Saxon Chronicle, New York, Routledge, (ISBN 0-415-92129-5).