Bartholomeus van Hove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bartholomeus Johannes van Hove
Bart en Huib van Hove - Het uitgaan van de kerk in Leiden.jpg
Sortie d'Église à Leyde, Bart et Huib van Hove
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
La HayeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Lieux de travail
Mouvement
Enfants
Hubertus van Hove
Johannes Hubertus van Hove (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Bartholomeus Joannes van Hove né le à La Haye et mort dans la même ville le (à 90 ans), est un peintre néerlandais et père de Hubertus van Hove. Il a joué un rôle important dans le développement de la peinture hollandaise du XIXe siècle en formant de nombreux élèves dont notamment Johannes Bosboom et Johan Hendrik Weissenbruch.

Biographie[modifier | modifier le code]

Van Hove a été l'élève de son père, Hubertus van Hove l'Ancien et du peintre de décors de théâtre JHAA Breckenheijmer. Il fut nommé directeur en 1820 à l'Académie Teeken de La Haye. À ce titre, il est devenu le maître de Johannes Bosboom, Johannes Josephus Destrée, son fils Hubertus van Hove, Charles Leickert, Samuel Verveer et Jan Hendrik Weissenbruch [1].

En 1823, il reçut une commande du ministère de la Guerre pour illustrer la variété des uniformes de l'armée néerlandaise dans une série de dessins à la plume. Van Hove était aussi un artiste décoratif et en 1829, il succède à son maître JHAA Breckenheijmer comme un peintre de scène au Théâtre de La Haye.

Dans le monde de la peinture de La Haye, il était un personnage public et, en 1847, il fut l'un des fondateurs du Pulchri Studio. Il est aussi devenu le premier président de ce groupe, un poste qu'il a occupé jusqu'en 1851. Il a également été membre du groupe Arti et Amicitiae d'Amsterdam, dont il est devenu président d'honneur en 1874.

Style[modifier | modifier le code]

Sauf pour des décors de théâtre, Van Hove peint surtout des paysages urbains et des intérieurs d'église dans un style romantique. Ses premières œuvres sont caractérisées par un style de peinture finement détaillé qui contraste fortement avec les grands ensembles colorés de la scène. Ses paysages urbains et intérieurs d'églises étaient souvent agrémentés de personnages, parfois réalisés par son fils Huib (Hubertus). Ses paysages urbains ultérieurs sont plus neutres et plus lisses dans des nuances de gris.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]