Barre de coupe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une barre de coupe est un organe mécanique équipant certaines machines agricoles pour assurer la fonction de coupe des tiges de certains végétaux, essentiellement herbes et céréales. On en trouve notamment sur les faucheuses et sur les moissonneuses-batteuses. Sa longueur varie généralement de 1,50 à 2 mètres sur les faucheuses latérales et pouvant mesurer 18 mètres pour les plus longues sur les moissonneuses-batteuses. En moyenne la longueur d'une barre de coupe actuelle sur une moissonneuse-batteuse varie entre 5 et 10,5 mètres dans les régions à fort potentiel de rendement.

Les barres de coupe traditionnelles font appel au principe de cisaillement, une lame mobile constituée de segments triangulaires, ou sections, animée d'un mouvement alternatif rapide. La barre support est équipée de doigts qui jouent un double rôle : diviser l'herbe en touffes réduites et servir de contre-lame pour le cisaillement. Les sections, en acier trempé, ont deux côtés tranchants qui doivent être affutés régulièrement. Il existe des barre de coupe à double lame, sans doigts. Les deux lames animées d'un mouvement contraire sont maintenues en contact par des guides oscillants. Ce système limite les bourrages de lame.

Le mouvement alternatif des lames est obtenu à partir d'un mouvement rotatif (provenant le plus souvent de la prise de force du tracteur) grâce à divers dispositifs : à bielle-manivelle, à excentrique... Ce dispositif peut être latéral ou central selon la disposition de la barre de coupe par rapport au tracteur ou à la machine.

Sur les faucheuses classiques, la barre de coupe est munie à ses extrémités de deux sabots qui reposent sur le sol et assurent automatiquement la hauteur de coupe. Sur les machines modernes munies de relevage hydraulique, des vérins permettent de contrôler la hauteur de la barre.