Auguste Nicaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicaise.
Auguste Nicaise
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Charles Louis Auguste Nicaise, né le à Châlons-en-Champagne et mort dans la même ville le [1], était un historien et archéologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dessin sur soie d'objets de fouilles de Prosnes et Marson réalisé par A. Nicaise, bibliothèque municipale de Reims.

Il est le fils du docteur Nicaise et fit ses études dans sa ville avant de les compléter à Paris pour une licence en droit et les cours de l'Ecole d'administration de Carnot. Il est attaché de préfecture à Châlons puis travaille à la création du Camp de Châlons et en particulier aux expropriations. Avec la Guerre de 1870, il s'engage et est affecté dans le corps auxiliaire du génie organisé par Viollet le Duc. Il est juge de paix du canton de Marson en 1876 puis de celui d'Ecury-sur-Coole en 1880.

Membre de la Société d'Agriculture, Commerce, Sciences et Arts du département de la Marne, il est titulaire de la place de son père après le de celui-ci en 1863. Il fut un des pionniers de cette archéologie régionale qui fleurit dans la deuxième moitié du XIXe siècle en France. Il s'intéressa à toutes les époques dont il pouvait trouver des traces, entre autres à la préhistoire, mais surtout à la période gallo-romaine. Il publia de nombreux comptes-rendus de ses découvertes dans les Mémoires de la Société. Il avait transformé sa demeure de la rue d'Espence, elle était appelée maison d'Espence, en musée.

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de la Marne, état-civil numérisé de la commune de Châlons-en-Champagne, acte de décès No227 de l'année 1900, vue 40 de la numérisation.

Liens externes[modifier | modifier le code]