Atamyrat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Atamyrat
Image dans Infobox.
Pont d'Atamyrat à Kerkiçi, enjambant l'Amou-Daria
Nom officiel
(ru) Керки (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(tk) KerkiVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Flag of Turkmenistan.svg Turkménistan
Émirat de Boukhara (en)
Flag of the Soviet Union (1955-1980).svg URSSVoir et modifier les données sur Wikidata
Province
Capitale de
Oblast de Kerki (d), Okroug de Kerki (d), Okroug de Kerki (d), District de KerkiVoir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
242 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
38 350 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Atamyrat (turkmène : Атамырат) ou Atamurat, (en russe : Атамурат) également autrefois appelé Kerki, est une ville de la province de Lebap, à l'Est du Turkménistan[1].

Les localités voisines de Kerki-Aryk et Kerkiçi conservent des traces de l'ancien nom de la ville.

Géographie[modifier | modifier le code]

Atamyrat est située près de la frontière avec l'Afghanistan et l'Ouzbékistan dans la province de Lebap, province au nord-est du Turkménistan. Le fleuve Amou-Daria passe à l'Est et au Nord de la ville[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom précédent de la ville - Kerki - est une prononciation adaptée au turc du nom persan original Karkuh (کرکوه) signifiant "Montagne sourde" La ville fut plus tard rebaptisée Atamyrat par le président turkmène Saparmurat Niyazov en l'honneur de son père Atamyrat Niýazow, qui avait travaillé ici comme enseignant avant d'être tué dans la Seconde Guerre mondiale.

Transports[modifier | modifier le code]

La ville dispose d'un aéroport nommé l'aéroport de Kerki situé à 3 kilomètres du centre-ville. En août 2012, la compagnie nationale d'État Turkmenistan Airlines a annoncé un appel d'offres international pour concevoir et construire un nouveau complexe d'une capacité de 100 passagers par heure[2]. En février 2013, un pont routier reliant la ville au village de Kerkichi a été mis en service.

En 1999, la ligne de chemin de fer de Türkmenabat à Atamyrat a été achevée, reliant Atamyrat au réseau ferroviaire turkmène sans avoir à faire un détour vers l'Ouzbékistan[3] ce qui facilité les voyages touristiques ou professionnels notamment car l'accessibilité d'un visa en Ouzbékistan n'est pas facile pour tous. À la fin de 2016, une ligne de chemin de fer a été construite au sud à Imamnazar à la frontière avec l'Afghanistan et plus loin à Aqina , transformant Atamyrat en arrêt intermédiaire ferroviaire[4].

Le pont Atamyrat-Kerkiçi , situé au nord-est d'Atamyrat et long de 1 414 mètres, traverse le fleuve Amou-Daria pour rejoindre le village de Kerkiçi[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) electricpulp.com, « ĀMOL – Encyclopaedia Iranica », sur www.iranicaonline.org (consulté le )
  2. (en) « New Airport in Atamurat, East of Turkmenistan - The Gazette of Central Asia », sur gca.satrapia.com (consulté le )
  3. « Afghan-Turkmenistan railroad inaugurated », sur www.pajhwok.com (consulté le )
  4. (en-GB) « Atamyrat to Afghanistan railway plan | Railways of Afghanistan », sur www.andrewgrantham.co.uk (consulté le )
  5. (en) « Atamyrat », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le )