Association Enfants d'Asie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Enfants d'Asie

Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
Zone d’influence Actions en Asie du Sud-Est
Fondation
Fondation 1991
Identité
Siège 47, avenue Pasteur, 93100 Montreuil - France
Président Alain Dugueyt
Vice-président Jacques Cacheux
Secrétaire Hélène Wadowski
Trésorier Francis Ponce
Méthode Parrainage d'enfants
Site web http://www.enfantsdasie.com

Enfants d'Asie est une association française reconnue d’utilité publique dont la vocation est le parrainage d'enfants en Asie du Sud-Est. Sa spécificité est d'accompagner l'enfant tout au long de sa scolarité, jusqu'à sa formation professionnelle ou ses études supérieures s'il le peut, sinon jusqu'à l'entrée dans la vie active.

Historique et controverses[modifier | modifier le code]

Fondé en 1991, Enfants d'Asie accompagne près de 10 000 enfants défavorisés en Asie du Sud-Est. Ces enfants sont accueillis dans des orphelinats et des foyers, ou sont externes, au Cambodge, au Laos, aux Philippines et au Vietnam[1].

L'association est créée en 1991 à Phnom Penh par des bénévoles pour venir en aide aux jeunes et enfants cambodgiens à la suite de la chute du régime khmer rouge. L'association soutient des enfants par le biais du parrainage. Elle réalise également des travaux de reconstruction des structures éducatives : orphelinats, réfectoires, salles de classe[2].

En 1994, Enfants d'Asie débute son action au Laos, à Vientiane, en soutien à des enfants de districts jugés défavorisés de la capitale. Des programmes sont ensuite ouverts dans le Nord du pays et dans la ville de Luang Prabang[3].

Enfants d'Asie débute le parrainage au Vietnam en 1996 d'abord à Ho Chi Minh Ville puis en soutien aux minorités ethniques du centre du pays, ainsi que dans la région du delta du Mékong[4],[5]

En 1997, Enfants d'Asie lance un programme aux Philippines, sur l'île de Cébu, à destination des jeunes filles des bidonvilles. Au cours de la décennie 2000, Enfants d'Asie développe de nouveaux programmes de soutien aux enfants et jeunes sur toute l'île[6].

Progressivement de nouveaux programmes sont mis en place : cours de soutien scolaire, accompagnement à l'insertion socio-professionnelle, ateliers de développement, sensibilisation à l'environnement[7]...

De 1995 à 1997, Gérard Louvin est président de l'association Enfants d'Asie. Il intègre l'association dès 1991. Des accusations de pédophilie semblent avoir provoqué son départ à la demande des membres du Conseil d'Administration de l'époque[8],[9].

Le fondateur de l'association, Charles Fejtö, est licencié par Enfants d'Asie en 1999 à la suite d'accusations de détournement de fonds. L'association porte plainte contre lui[10] et, en juin 2003, il est jugé pour agression sexuelle sur mineure.

L'association a obtenu le Label IDEAS qui atteste de la qualité de la gouvernance, de la gestion financière et du suivi de l’efficacité de l’action en 2017[11] puis en 2021[12]

Modes de parrainage[modifier | modifier le code]

Les parrainages proposés peuvent prendre plusieurs formes[13] :

  • parrainages individuels : le parrain a une relation personnalisée avec le filleul par le biais d'échanges de courrier, de photos ou de cadeaux, de visites, envois réguliers des résultats scolaires, etc.
  • parrainages collectifs : les parrains ne connaissent pas leur filleul, mais soutiennent un centre, une école ou encore un projet.

Projet de l'association[modifier | modifier le code]

Les objectifs de cette ONG sont :

  • Assurer les besoins essentiels des enfants les plus défavorisés : nourriture, logement, suivi médical et prévention, soutien affectif et moral.
  • Aider ces enfants à construire leur avenir : scolarisation, bourses d'études, enseignement du français, de l'anglais et de l'informatique, formations professionnelles, études supérieures.
  • Entreprendre des actions d'urgence : réinsertion des enfants en danger, accueil des enfants de la rue…
  • Soutenir les familles en détresse : aide après les inondations, nourriture, formations...

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Enfants d'Asie : l'école, une idée folle ? », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  2. « Le Républicain lorrain - 30 ans au chevet des Enfants d'Asie », sur Enfants d'Asie (consulté le )
  3. « Enfants d'Asie - Nos actions de soutien pour les enfants du Laos. », sur Enfants d'Asie (consulté le )
  4. Le Courrier du Vietnam, « "Enfants d’Asie" pour un accès à une éducation de qualité - Le Courrier du VietNam », sur lecourrier.vn (consulté le )
  5. « Le Petit Journal - Enfants d'Asie », sur Enfants d'Asie (consulté le )
  6. « Enfants d'Asie - Nos actions de soutien pour les enfants aux Philippines », sur Enfants d'Asie (consulté le )
  7. « Info Durable - Enfants d'Asie », sur Enfants d'Asie (consulté le )
  8. Cassandre Leray, « Viols sur mineurs : quatre nouvelles plaintes déposées contre le couple Louvin-Moyne », sur Libération (consulté le )
  9. Yann Bouchez, « Un éphémère président de l'association Enfants d'Asie », Le Monde,‎ , p. 12
  10. Par Nelly Terrier Le 2 décembre 2002 à 00h00, « Agression sexuelle au Cambodge », sur leparisien.fr, (consulté le )
  11. « Enfants d'Asie obtient le renouvellement du Label IDEAS | Institut IDEAS », sur www.carenews.com (consulté le )
  12. « Enfants d’Asie obtient pour la 3ème fois le LABEL IDEAS »
  13. « Des parrains et marraines pour Enfants d'Asie »