Arthur Wynne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arthur Wynne
Naissance
Liverpool, Angleterre
Décès
Clearwater (Floride)
Profession

Arthur Wynne () est l'inventeur des mots croisés.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arthur Wynne naît le à Liverpool en Angleterre. il émigre aux États-Unis le à l'âge de 19 ans[1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Grille de mots croisée originale d'Arthur Wynne du 21 décembre 1913.

Arthur Wynne vit quelque temps à Pittsburgh où il travaille pour le journal Pittsburg Press[3] et joue du violon à l'Orchestre symphonique de Pittsburgh[4].

Arthur Wynne déménage ensuite à New York et travaille au New York World. Il est connu pour son invention des mots croisés en 1913 alors qu'il habite à Cedar Grove au New Jersey[5]. Il crée sa première grille pour la page fun de l'édition dominicale du New York World. Il introduit une grille en forme de losange avec un centre vide et les lettres F-U-N préremplies dans l'édition du . Il appelle ce jeu Word-Cross Puzzle[6]. Il créé le nouveau jeu à la demande de son éditeur quelques mois plus tôt. Il est en partie inspiré par un jeu de son enfance, le Carré magique[2].

Bien que l'invention de Wynne soit basée sur des jeux plus anciens similaires, il introduit quelques nouveautés comme l'utilisation de lignes verticales et horizontales qui créent des cases dans lesquels les lettres sont écrites. Il utilise par la suite des cases noires dans un arrangement symétrique pour séparer les lignes et les colonnes[6].

Quelques semaines après la parution de cette première grille, le nom est changé en Cross-Word à la suite d'une erreur de frappe[5]. Le jeu de Wynne est depuis connu sous le nom de crosswords. Pendant 10 ans, le New York World est le seul journal à publier les mots-croisés de Wynne, bien que le jeu ne soit pas breveté et son nom pas protégé[7].

Arthur Wynne est naturalisé américain dans les années 1920[8]. À partir de 1924, il est co-auteur des mots-croisés pour le journal britannique Sunday Express, et introduit les "mots-croisés cryptiques" qui consistent à fournir 2 indices pour chaque mot : un indice normal et un deuxième faisant usage d'anagramme, jeu de mots, cryptogramme[7], Il meurt à Clearwater (Floride) le [4].x

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Declaration of Intention [to become a naturalized US citizen] daté du 21 mars 21, 1917, New Jersey State Archives
  2. a et b « How crossword inventor Arthur Wynne designed his first puzzle », Christian Science Monitor,‎ (ISSN 0882-7729, lire en ligne, consulté le 21 octobre 2019)
  3. (es) Arthur Wynne, o Desconhecido Ilustre
  4. a et b U.P. obituary daté du 15 janvier 1945
  5. a et b Jaegar, Philip Edward (2000). Cedar Grove. Charleston, SC: Arcadia Publishing. (ISBN 0-7385-0452-1)
  6. a et b Augarde, Tony (2003). The Oxford Guide to Word Games. Oxford: Oxford University Press. (ISBN 0-19-866264-5).
  7. a et b (en) Jeffrey Knisbacher, « From Crosswords to high-level language competency », Cryptologic Quarterly,‎ (lire en ligne)
  8. U.S. Census 1920, 1930

Liens externes[modifier | modifier le code]