Arnulphe d'Aumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arnulphe d'Aumont
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Arnulphe d’Aumont, né le à Grenoble et mort à Valence, est un médecin français. Son nom s'orthographie aussi Daumont[1].

Reçu médecin en 1744, d’Aumont est nommé, en 1745, professeur royal à la faculté de Valence en Dauphiné. Témoin des fêtes que l’université de Montpellier avait données au sujet de la convalescence de Louis XV, il en publia la relation en 1744. sous le titre de Relation des fêtes publiques données par l’université de Montpellier, à l'occasion du rétablissement de la santé du roi, procuré par trois médecins de cette école.

En 1762, il fit paraitre un Mémoire sur une nouvelle manière d’administrer le mercure dans les maladies vénériennes et autres. Sa méthode consistait dans l'usage du lait des animaux frictionnés.

Il a rédigé l'article « Enfance » de l’Encyclopédie.

Notes et références[modifier | modifier le code]