Antonio Niccolini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Antonio Niccolini
Image dans Infobox.
Façade du Teatro San Carlo
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
NaplesVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Architecte, peintre, décorateurVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Fausto Niccolini (d)
Felice Niccolini (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Antonio Niccolini ( - ) est un architecte, peintre, graveur et scénographe italien[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Niccolini est né à San Miniato al Tedesco, en Toscane. Il est principalement connu pour la reconstruction de l'intérieur du Teatro di San Carlo après l'incendie de celui-ci en 1816. Il a aussi été un scénographe de théâtre très apprécié. Raffaele del Ponte est un de ses élèves. Il a publié de nombreux traités sur l'architecture de Pompéi et Herculanum, dont notamment :

  • Descrizione della gran terma puteolana, volgarmente detta Tempio di Serapide (1846) Naples, Stamperia Reale[3]
  • Real museo borbonico, Volumes 1 - 15, Museo Nazionale di Napoli
  • Views and Restorations of the Monuments of Pompeii
  • Quadro in musaico scoperto in Pompei a di 24 ottobre 1831 (1832)[4]
  • Sul ritratto di Leone X dipinto da Raffaello di Urbino e sulla copia di Andrea del Sarto (1841), Stamperia Reale, Naples[5]

Il meurt à Naples, à l'âge de 78 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Houses and Monuments of Pompeii: The Work of Fausto and Felice Niccolini, par Roberto Cassanelli, Pier Luigi Ciapparelli, Enrico Colle, and Massimiliano David. (2001), page 23
  2. Ricerche su l'origine, su i progressi, e sul decadimento delle arti, 1821, by Giovanni Battista Gennaro Grossi, page 30.
  3. (it) Antonio Niccolini, Descrizione della gran Terma puteolana volgarmente detta Tempio di Serapide, , 146 p. (lire en ligne).
  4. (it) Antonio Niccolini, Quadro in musaico scoperto in Pompei a di 24 ottobre 1831, , 98 p. (lire en ligne).
  5. (it) Antonio Niccolini, Sul ritratto di Leone 10. dipinto da Raffaello di Urbino e sulla copia di Andrea del Sarto [Antonio Niccolini], , 52 p. (lire en ligne).