Alioune Bâ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alioune Bâ
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Alioune Bâ (né à Bamako en 1959) est un photographe malien.

Alioune Bâ a débuté dans la photographie en travaillant au Musée national du Mali à Bamako où il se charge dans un premier temps de photographier les collections du musée avant de partir à travers le Mali réaliser des photo-reportages, notamment sur les cérémonies rituelles et les fêtes traditionnelles[1].

Alioune Bâ a exposé au Mali, mais aussi en Europe (Brême, Copenhague, Rouen, Paris, Amiens) ainsi qu’au Japon, à Ōsaka. Ses photos ont été publiées dans plusieurs livres. Les thèmes abordés sont variés : « Détail des pieds et des mains », « Enfant, que deviendras-tu ? », « Femme en milieu rural », « L'orpaillage traditionnel », « Vie quotidienne en milieu rural », « Fleuve », « Caravane de sel dans le désert », « architecture de terre du Mali » [1].

En 1997, Alioune Bâ est lauréat du prix Afrique du Festival des trois continents à Nantes (France).

Alioune Bâ a animé des ateliers photos avec des enfants des rues, des enfants affectés ou infectés par le VIH- Sida et des handicapés mentaux de l’hôpital du point G à Bamako[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Alioune Bâ, Photographe 1986 - 1997 (Centre culturel français, coopération française à Bamako et mission culturelle d'action au Mali, Editions du Figuier, Mali) ;
  • 1991 : Collections archéologiques, texte de S. Sidibé ;
  • 1991 : Le Dama, rituel d'enterrement dans le pays de Dogon, texte de S. Sidibé ;
  • 2001 : Alioune Bâ, texte de Claudie Rieu, Éditions de l’Œil.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Alioune Ba : le photographe de l'esthétique, L'Essor, 14 avril 2009 essor.gov.ml

Liens externes[modifier | modifier le code]