Alfred Mascuraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alfred Mascuraud
Alfred Mascuraud (Agence Meurisse, 1913) 3.jpg
Fonction
Sénateur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Père-Lachaise - Division 62 - Mascuraud 06.jpg
Vue de la sépulture.

Alfred Mascuraud est un homme politique français né le à Paris et décédé le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Industriel dans la bijouterie fantaisie, il crée en 1873 la chambre syndicale de la bijouterie fantaisie, qu'il préside jusqu'en 1902. Il crée aussi une école pour former les ouvriers de cette branche professionnelle. Il est président du conseil des Prud'hommes de la Seine. Il est fréquemment consulté par les ministres chargés du travail et est membre de nombreux comités consultatifs.

Il est le créateur, en 1899, du Comité républicain du commerce, de l'industrie et de l'agriculture, appelé « comité Mascuraud », avec des délégations dans tous les départements. C'est un très important relais de lobbying pour les petits patrons et les commerçants, qui appuient les positions des radicaux. Il joue également un rôle de bailleur de fonds électoraux pour le parti radical.

Il est sénateur de la Seine de 1905 à 1926.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (62e division)[1].

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Alfred Mascuraud », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents, , 867 p. (ISBN 978-2-914611-48-0), p. 534