Alela Diane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alela Diane
Description de cette image, également commentée ci-après

Alela Diane en 2009.

Informations générales
Nom de naissance Alela Diane
Naissance (32 ans)
Nevada City, Californie
Genre musical Folk, americana, psyché folk
Années actives Depuis 2003
Labels Holocene Music
Rough Trade
Names Records
Site officiel http://www.aleladiane.com

Alela Diane (née le à Nevada City, Californie) est une chanteuse et compositrice américaine, dont les chansons sont imprégnées du style folk.

Parcours musical[modifier | modifier le code]

La rédaction des Inrockuptibles classe l'album The Pirate's Gospel comme l'un des dix meilleurs albums de 2007[1].

En 2008, Alela prête sa voix à un album de dix reprises folk intitulé The Silence of Love, du projet Headless Heroes. Dans cet exercice, la chanteuse reprend des titres de Nick Cave à Vashti Bunyan en passant par I am Kloot. Elle est donc incitée à quitter son registre habituel, pour cohabiter avec des compositions plus complexes et un fond sonore souvent bien plus riche.

Elle donne plusieurs concerts en Europe, de mars à mai, puis en novembre 2008 (Royaume-Uni, Irlande, France, Suisse, Pays-Bas, Belgique et Allemagne), accompagnée de son père Tom Menig, Mariee Sioux (assurant quelques premières parties), Matt Bauer (banjo et basse), Benjamin Oak Goodman (batterie) et Alina Hardin (chant).

Son second album, paru en février 2009, mêle des sonorités du folk américain et du folk anglo-irlandais.

Son 3e album Alela Diane and Wild divine paraît en avril 2011. Cette parution est suivie d'une tournée américaine et européenne en compagnie de son groupe Wild Divine, qui comporte deux autres guitaristes (son père Tom Menig et son ex-mari Tom Bevitori) ainsi qu'un bassiste et un batteur.

La chanson Take Us Back de l'album To Be Still est utilisée comme générique de fin du dernier épisode de la première saison du jeu vidéo The Walking Dead.

Son quatrième album, About Farewell, paraît le 24 juin 2013 en France.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums autoproduits[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Forest Parade
  • 2004 : The Pirate's Gospel

Contributions, Compilations et autres[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Dry Grass and Shadows, paru sur la compilation Family Album compilation, Grass Roots Records
  • 2006 : Songs Whistled Through White Teeth, Names Records (UK) (10” vinyl)
  • 2007 : The Pirate's Gospel, Names Records
  • 2008 : The Silence of Love, Fargo
  • 2010 : featuring sur The Tree, album Destroyer of the Void du groupe Blitzen Trapper

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les 50 meilleurs disques de 2007, http://www.lesinrocks.com.