Alekseï Troïtski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alekseï Troïtski
Troitzky.jpg

Alekseï Troïtski

Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Activités
Autres informations
Distinction
Honored art worker of the Russian Soviet Federative Socialist Republic (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alekseï Alekseïevitch Troïtski ou Troitzky (en russe : Алексе́й Алексе́евич Тро́ицкий) est né le à Saint-Pétersbourg et est décédé le à Léningrad et était un compositeur d'études d'échecs. Avec Henri Rinck, il est l’un des pères de l'étude d'échecs moderne[1] et on lui attribue plus de 1 000 compositions[2]. Il est mort de sous-alimentation pendant la Seconde Guerre mondiale au cours du siège de Léningrad, où ses notes furent détruites[3].

L'une de ses études les plus connues est celle qu'il consacra à la finale « roi et deux cavaliers contre roi et pions » et qui occupe une soixantaine de pages[4]. John Nunn analysa cette étude avec des tables de finales et conclut que « l'analyse de Troïtski est d'une exactitude étonnante[5] ».

Compositions[modifier | modifier le code]

a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Reine noire sur case noire b8
Cavalier noir sur case noire c7
Cavalier blanc sur case blanche a4
Roi noir sur case noire d4
Reine blanche sur case noire g3
Roi blanc sur case noire d2
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h
Troïtski, 1909. Les Blancs jouent et gagnent.

Troïtski était un compositeur prolifique d'études de finales et Irving Chernev inclua neuf d'entre-elles dans son livre « 200 Brilliant Endgames ». Ce diagramme représente l'une de ces études dont la variante principale est la suivante :

  • 1. Cb6! De8
  • 2. Cd7! Rc4
  • 3. Dxc7+ Rb4
  • 4. Dc5+ Rb3
  • 5. Dc3+ Ra4
  • 6. Dd4+ Ra3
  • 7. Cc5 Db8
  • 8. Da1+ Rb4
  • 9. Ca6+

Et les Blancs gagnent[6].

Publications[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (de) A. A. Troïtski, 500 Endspielstudien, Berlin s.a., Schachverlag Bernhard Kagan, (ISBN 1-114-59188-2).
  • (ru) А. А. Троицкий, Сборник шахматных этюдов, Léningrad, ОГИЗ Физкультура и туризм,‎ .
  • (en) Alekseï Alekseïevitch Troïtski (préf. Sam Sloan), Collection of Chess Studies by A. A. Troizky, New-York, Ishi Press International, (1re éd. 1937), 264 p. (ISBN 978-0-923891-10-7).  Notation descriptive anglaise. Contient in extenso le développement de la finale « roi et deux cavaliers contre roi et pions ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seirawan 2003, p. 91.
  2. Préface de Sam Sloan, Troitzki 1937, p. 7.
  3. Une allégation énergiquement réfutée par Sam Sloan, Troitzki 1937, p. 8.
  4. Troitzki 1937, p. 197.
  5. John Nunn 1995, p. 265.
  6. Chernev 1989, p. 207-208.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Lien externe[modifier | modifier le code]