Albert Samanos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert Samanos
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Michel Samanos
Naissance
Soustons (France)
Décès (à 57 ans)
Cadillac (France)

Albert Samanos (Michel de son vrai prénom) est un romancier français né le à Soustons.

Licencié en droit, il épouse à Bordeaux en juin 1873 Laurence Guyot. Monté à Paris pour y trouver du travail, il accumule de très importantes dettes de jeux, obligeant son épouse à demander en juillet 1875 une séparation de biens pour sauver ce qui peut encore l’être pour elle et leurs deux enfants (Jean, dit Maurice, et André).

Seul, il a ensuite une vie errante abandonnant le barreau pour le journalisme. Il fait plusieurs séjours dans des asiles pour aliénation passagère avant d’écrire trois romans[1].

Il meurt le dans une maison psychiatrique de Cadillac.

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Amant de la comtesse, drame parisien, C. Marpon et E. Flammarion, 1881 (321 pages)
  • Le Péché de la veuve, C. Marpon et E. Flammarion, 1882 (383 pages)
  • La Vie qui brûle, E. Rouveyre et G. Blond, 1884 (235 pages)

Critiques[modifier | modifier le code]

Pour sa dernière œuvre, la critique par l’intermédiaire du Livre, revue du monde littéraire écrira en 1884 : « Nous venons de lire la Vie que brûle d’Albert Samanos (…), et nous avouons que c’est une œuvre saine, émotionnante et littéraire ; le cœur féminin y est fouillé, analysé dans ses moindres coins. On sent, en parcourant ces pages sombres, que l’écrivain a connu certaines souffrances humaines et qu’il a un singulier mélange de mépris, de pitié et d’amour pour la femme ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Alain Jachiet, Les Samanos du XVIe au XXe siècle, t. 3, Luxembourg, Les Editions Bamertal - Bamertal Publishing, , 258 p. (ISBN 978-99959-0-221-6, [www.samanos.net lire en ligne]), p. 78

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La fin du monde d’Edouard Drumont, Albert Savine Éditeur, 1889 (page 88)
  • Le livre – Revue du monde littéraire – Bibliographie moderne 1881 (Tome II) pages 478 et 479 pour L’amant de la comtesse
  • Le livre – Revue du monde littéraire – Bibliographie moderne 1882 (Tome IV) page 358 pour le péché de la veuve
  • Le livre – Revue du monde littéraire – Bibliographie moderne 1884 page 30 pour La vie qui brûle
  • Polybiblion : revue bibliographique universelle – deuxième série – Tome 8 – Édition 1882
  • Le livre – Revue du monde littéraire – Bibliographie moderne 1884 (Tome V) page 30 : la vie qui brûle
  • Catalogue général de librairie française depuis 1840 tome X, 1876 page 559
  • Catalogue de la bibliothèque populaire de Sens 1927 page 83

Liens externes[modifier | modifier le code]