Affichage dynamique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le commerce
Cet article est une ébauche concernant le commerce.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (mars 2012).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

L’affichage dynamique en (anglais : digital signage), est un outil de communication et de marketing qui permet de diffuser des informations, sous forme de contenus multimédias, dans les lieux publics sur un écran, un mur d'écrans ou par vidéo-projection.

Les écrans permettent aux consommateurs d'obtenir des informations supplémentaires au moment de l'achat d'un produit ou d'un service.

Ce type de diffusion est particulièrement adapté pour la publicité sur le lieu de vente (PLV) et pour l’information du public dans des lieux où celui-ci est en attente. Cette signalétique assistée par ordinateur peut ainsi être utilisée dans les boulangeries, cafés, bars, restaurants ; mais également dans les hôtels, halls d'accueil, boutiques, centre commerciaux, cinémas, stations services.

L'affichage dynamique est également employé pour la communication interne d'une entreprise, piloté par l'équipe de communication du siège social dans le cadre d'entreprises nationales ou internationales. Les écrans peuvent être installés dans des salles de réunions voire dans des lieux de détente.

Enfin, l’affichage dynamique est utilisé par les régies publicitaire qui disposent des écrans dans les villes et revendent des slots de publicité à des annonceurs pour la promotion de leur marque. Cette pratique a été rendue possible et a été développée ces dernières années avec l’émergence de la programmatique.

Par sa souplesse d'usage et les possibilités audiovisuelles offertes, les systèmes d'affichage dynamique sont utilisés à la place des systèmes traditionnels hors média comme les affiches, panneaux d'information et de signalétique.

L’affichage dynamique est parfois désigné sous les noms de affichage numérique, affichage digital, affichage interactif, signalétique assistée par ordinateur. Et en anglais : digital signage, digital media, public display ou encore digital out of home ou out of home TV.

Avantages et inconvénients[modifier | modifier le code]

Avantages[modifier | modifier le code]

  • Mise à jour rapide des contenus sur les écrans. Souvent, les écrans sont contrôlés via un logiciel ou une plateforme web et il est possible de changer les contenus à distance, ce qui est plus rapide que de changer des affiches.
  • Support attractif. Les écrans peuvent diffuser des slides ou vidéos, et dans ce cas, les contenus sont animés et attirent plus facilement le regard que des affiches.
  • Plus de "place" sur les écrans (car les messages défilent). Une affiche ne change pas alors que sur un écran, il est possible de faire défiler plusieurs images ou vidéos à la suite : on peut donc mettre plusieurs "affiches" à la suite sur un écran.

Inconvénients[modifier | modifier le code]

  • Investissement important. Acheter un écran coûte plus cher que de poser une affiche et les solutions pour contrôler les écrans sont rarement gratuites. À long terme, il est possible de rentabiliser l’écran.
  • Édition et renouvellement du contenu peut être complexe. Si les personnes gérant les écrans ne sont pas graphistes, il peut être compliqué de mettre à jour le contenu régulièrement sur l’écran. Certaines solutions proposent des outils intégrés pour générer soi-même des vidéos. Des agences de communication proposent également des packs de vidéo à créer pour une période (par exemple 4 nouvelles vidéos par an).

Technique[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Un système d’affichage dynamique permet de diffuser une information sous forme de fichier vidéo, audio, image ou document en l’envoyant depuis son ordinateur sur des serveurs. Ces serveurs vont traiter l’information et la configuration associée pour lancer les affichages suivant la programmation.

Contenu[modifier | modifier le code]

Les informations diffusées peuvent prendre la forme de différents médias tels que films, diaporamas photographiques, animations, présentations PowerPoint, fichiers (PDF, Excel, Word), pages web, flux RSS, ou n'importe quel type de fichier multimédia.

Trois types de système de gestion de contenu différents se partagent l’ensemble du marché : les systèmes hébergés, les systèmes SaaS et les systèmes hybrides.

Système hébergé (aussi dit "on-premise")[modifier | modifier le code]

Le système hébergé fonctionne sans connexion internet, sur des ordinateurs (ou player) à proximité des écrans. Les serveurs de contenu sont donc sur ce même réseau. La personne qui contrôle les écrans doit donc être sur le même réseau que ces players et elle ne peut pas les contrôler en dehors de ce réseau. Cette solution est souvent utilisé dans les grands groupes, sur leur intranet. Elle offre une sécurité maximale et la facturation se fait en une fois, à l’installation.

Système SaaS (aussi dit "cloud")[modifier | modifier le code]

Le système SaaS repose sur internet. La gestion des écrans se fait sur un site internet. La personne qui contrôle les écrans peut le faire de n’importe où. Les players doivent se connecter à internet pour fonctionner et pour pouvoir diffuser sur les écrans. Les serveurs de contenu sont sur internet. La sécurité dépend du prestataire et la facturation se fait chaque mois, à la manière d’un abonnement internet.

Système hybride[modifier | modifier le code]

Le système hybride est un système hébergé avec un accés internet. Les players se connectent au serveur en local mais le serveur peut communiquer avec internet, par exemple pour récupérer la météo et l’afficher sur les écrans.

Programmation[modifier | modifier le code]

La diffusion se fait généralement via une playlist de médias. Il est possible de programmer la playlist pour ne l'afficher qu’à certaines heures de la journée ou certains jours de la semaine, grâce, par exemple, à un calendrier. La programmation avancée permet de spécifier des règles qui déclencheront des diffusions (par exemple, afficher cette playlist uniquement si la température dépasse 25°C). Cette option est utilisé dans la publicité pour contextualiser les diffusions. Dans certains cas, la diffusion des médias peut être gérée par des événements extérieurs, tels que l'utilisation d'un écran tactile, ou la détection de présence par un capteur adapté.

La prise de contrôle des écrans peut s'effectuer par un navigateur web, si le logiciel utilisé est basé sur un serveur distant (système SaaS), ou sur une connexion locale si le logiciel pilote est installé en local (hébergé ou hybride).

Avenir[modifier | modifier le code]

L'industrie de l'affichage dynamique est en constante évolution, de par son étroite relation avec les technologies de l'information et de la communication.

Il existe des systèmes évolués qui dépassent le simple cadre de l'affichage, en pratiquant par exemple le comptage des utilisateurs ou en permettant la reconnaissance du sexe de l'utilisateur par ordinateur, dans le but de diffuser un message spécifique. D'autre part, l’accroissement du taux d'équipement en smartphones dans le grand public rend économiquement viables les solutions de connexion sans fil entre ces terminaux et le système d'affichage dynamique, ce qui ouvre des possibilités de marketing personnalisé.

Le secteur de l'affichage dynamique est en pleine croissance. Mais les nombreux éléments qui le compose rendent difficile l'évaluation de la taille du marché. En 2014, Markets and Markets estimait le marché de l'affichage dynamique à 14,63 milliards de dollars et évaluait sa taille prévisible en 2020 à 23,76 milliards en 2020[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Le marché de l'affichage dynamique - contradictions et confusions   - Blog Affichage Dynamique », sur Blog Affichage Dynamique,‎ (consulté le 18 mai 2016)

Sources[modifier | modifier le code]