ADN hachimoji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'ADN hachimoji (des mots japonais prononcé en japonais : [haːchiː] pour huit et 文字 prononcé en japonais : [moːjiː] pour lettre[1]) est un analogue de l'acide désoxyribonucléique (ADN) comportant huit bases azotées différentes, quatre bases naturelles (adénine, A ; thymine, T ; cytosine, C ; guanine, G) et quatre bases non naturelles (3-méthyl-6-amino-5- (1′-b-D-2′-désoxyribofuranosyl)-pyrimidin-2-one, S ; 6-amino-9[(1′-b-D-2′-désoxyribofuranosyl)- 4-hydroxy-5-(hydroxyméthyl)-oxolan-2-yl]- 1H-purin-2-one, B ; 6-amino-3-(1′-b-D-2′- désoxyribofuranosyl)-5-nitro-1H-pyridin-2-one, Z ; 2-amino-8-(1′-b-D-2′-désoxyribofuranosyl)- imidazo-[1,2a]-1,3,5-triazin-[8H]-4-one, P)[2]. Il conserve la structure en double hélice de l'ADN[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Karen Northon, « NASA-Funded Research Creates DNA-like Molecule », sur NASA, (consulté le 23 février 2019).
  2. (en) Shuichi Hoshika, Nicole A. Leal, Myong-Jung Kim, Myong-Sang Kim, Nilesh B. Karalkar, Hyo-Joong Kim, Alison M. Bates, Norman E. Watkins, Holly A. SantaLucia, Adam J. Meyer, Saurja DasGupta, Joseph A. Piccirilli, Andrew D. Ellington, John SantaLucia, Millie M. Georgiadis et Steven A. Benner, « Hachimoji DNA and RNA: A genetic system with eight building blocks », American Association for the Advancement of Science (AAAS), vol. 363, no 6429,‎ , p. 884–887 (ISSN 0036-8075, DOI 10.1126/science.aat0971).
  3. (en) Matthew Warren, « Four new DNA letters double life’s alphabet », Springer Nature,‎ (ISSN 0028-0836, DOI 10.1038/d41586-019-00650-8).