4-6-6-4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un train spécial tracté par la Challenger 3985 de l'Union Pacific, passe à Golconda, Nevada (en) au mois de juillet 1992.

Les 4-6-6-4 (classification américaine Whyte), sont des locomotives à vapeur articulées comme les Mallet, mais à simple expansion. Les premières machines correspondant à cette nouvelle configuration et construites en 1936 pour l'Union Pacific furent dénommées « Challenger »[1].

Classifications[modifier | modifier le code]

Selon la classification Whyte (classification américaine), ces locomotives de type 4-6-6-4, comportent 2 essieux porteurs, 2 jeux de 3 essieux moteurs, et 2 essieux porteurs.

Voici sa classification selon d'autres systèmes :

  • classification UIC: 2CC2 (aussi connue sous les noms de classification allemande ou classification italienne)
  • classification française : 230+032
  • classification turque : 35+35
  • classification suisse : 3/5+3/5

Selon la classification UIC particulière aux locomotives Mallet, son type exact est (2'C)C2'.

La classe Challenger[modifier | modifier le code]

Cet arrangement d'essieux fut celui de la Série ("Class" pour les chemins de fer anglo-saxons) Challenger du Union Pacific Railroad. Une locomotive de cette série la Union Pacific 3985 (en) est encore opérationnelle et reste à ce jour la plus grande locomotive à vapeur opérationnelle au monde. Une autre locomotive de la série, la Union Pacific 3977 (en), est également visible en monument à North Platte dans le Nebraska.

Bien qu'à l'origine ces locomotives étaient destinées à la traction de trains de marchandises, un certain nombre des Challenger de l'Union Pacific assurèrent également du service voyageur.

Liste des locomotives 4-6-6-4 construites[modifier | modifier le code]

Réseau (Nombre) Série Numéros Constructeur Année de construction Commentaires
Clinchfield Railroad (12 neuves, 6 rachetées) E-1 650–657 ALCO 1942–1943
E-2 660–663 ALCO 1947
E-3 670–675 ALCO 1943 ex-D&RGW, acquises en 1947
Delaware and Hudson Railway (40) J 1500–1539 ALCO 1940–1946
Denver and Rio Grande Western Railroad (21) L-105 3700–3709 Baldwin 1938
L-105 3710–3714 Baldwin 1942
L-97 3800–3805 ALCO 1943 cédées au Clinchfield Railroad en 1947
Great Northern Railway (2 rachetées) Z-6 4000–4001 ALCO 1937 venant du SP&S 903–904; revendues au SP&S respectivement en mars 1950 et en juillet 1946
Northern Pacific Railway (47) Z-6 5100–5120 ALCO 1936–1937
Z-7 5121–5126 ALCO 1941
Z-8 5130–5149 ALCO 1943–1944
Spokane, Portland and Seattle Railway (8) Z-6 900–905 ALCO 1937 Identiques à la série NP Z-6; 903–904 vendues au GN en janvier 1940; rachetées respectivement en mars 1950 et en juillet 1946
Z-8 910–911 ALCO 1944 Identiques à la série NP Z-8
Union Pacific Railroad (105) CSA-1 3900–3914 ALCO 1936 devenues UP 3800–3814
CSA-2 3915–3939 ALCO 1937 devenues UP 3815–3839
4664-3 3950–3969 ALCO 1942
4664-4 3975–3999 ALCO 1943
4664-5 3930–3949 ALCO 1944
Western Maryland Railway (12) M-2 1201–1212 Baldwin 1940–1941
Western Pacific Railroad (7) M-100 401–407 ALCO 1938

Les Challenger de l'Union Pacific[modifier | modifier le code]

Douze Challenger de l'Union Pacific furent équipées d'écrans pare-fumées, comme la 3977 aujourd'hui exposée statique à North Platte.

Les Challenger de l'Union Pacific étaient constituées de deux générations distinctes et de constructions différentes.

Les Challenger de première génération, construites par ALCO en 1936 pour les 3900 à 3914, et 1937 pour les 3915 à 3939. Après diverses modifications, à partir de 1944 elles furent renumérotées 3800 à 3839 pour ne pas faire doublon avec les numéros 3930 à 3949 des machines de la seconde génération construites la même année.

Les Challenger de seconde génération, également construites par ALCO en 1942 pour les 3950 à 3969, 1943 pour les 3975 à 3999, puis 1944 pour les 3930 à 3949. Ces machines plus modernes étaient traitées dans le même style que les Big Boy avec tender type centipède à sept essieux de 25,000 gallons[2].

Cinq machines qui devaient devenir les 3970 à 3974 ne furent pas livrées à l'Union Pacific, mais attribuées d'office avec une sixième machine par le War Production Board (W.P.B.) au Denver and Rio Grande Western Railroad, pour participer au théâtre d'opérations de transport sur le Pacific. Après la fin de la guerre ces machines furent revendues au Clinchfield Railroad.

Les Challenger 3975 à 3984 affectées à la traction de trains de voyageurs, furent équipées d'écrans pare-fumées et de la chauffe au fuel. Deux autres machines chauffées au charbon, les 3943 et 3967 furent également équipées d'écrans pare-fumées.

Au total trente-quatre Challenger furent converties à la chauffe au fuel et renumérotées dans la série 3700.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les locomotives articulées du système Mallet dans le monde, par Lucien Maurice VILAIN, 1969, Éditions Vincent, Fréal et Cie.
  2. The Challenger locomotives, par Wm. W. KRATVILLE, 1980, Kratville Publications.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]