Óscar Hernández (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Óscar Hernández
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Nom de naissance
Óscar Hernández MartínezVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2011Asfaltos Guerola-CA Valencia Terra i Mar
2012GSport-CA Valencia Terra i Mar
2013-2014 GSport-Valencia Terra i Mar
2015Mutua de Levante-Valencia Terra y Mar
01.2016-06.2016[n 1]GSport-València Esports
Équipes professionnelles

Óscar Hernández Martínez (né le à L'Ènova) est un coureur cycliste espagnol, membre de l'équipe Aviludo-Louletano.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Né à L'Ènova dans la Communauté valencienne, Óscar Hernández commence le cyclisme à l'âge de 7 ans[1]. En 2010, il obtient la médaille de bronze au championnat d'Espagne sur route juniors.

Sa première année dans les rangs espoirs (moins de 23 ans) en 2011 est gâchée par une chute, qui lui occasionne une fracture de la clavicule. En 2012, il joue de malchance en contractant une mononucléose. À peine remis sur pied, il est de nouveau écarté de la compétition après s'être fracturé le scaphoïde[2].

L'année 2013 est celle de la révélation pour le coureur valencien. Sacré champion de la province de Valence espoirs, il se distingue dans son pays en terminant troisième du championnat d'Espagne sur route espoirs, cinquième du Gran Premio Primavera de Ontur, du Tour de Navarre, et septième du Tour de la communauté de Madrid espoirs. Il prend également la quatorzième place du Tour d'Azerbaïdjan, auquel il participe sous les couleurs d'une sélection nationale espagnole.

En 2014, il remporte la première étape du Tour de Castellón[3] ainsi que le Trofeo San Jorge, épreuve inscrite au calendrier du Challenge de la Communauté valencienne, où il réalise un doublé avec son coéquipier Francisco García Rus[4]. Il termine également troisième du Gran Premio Primavera de Ontur et de la Clásica Ciudad de Torredonjimeno, et cinquième du Tour de Navarre. Au mois d’août, il se classe deuxième de la dernière étape du Tour de Palencia, privé uniquement de la victoire par son compatriote Imanol Estévez[5].

En 2016, Óscar Hernández reprend la compétition lors des Interclubes Vinalopó, disputés près du fleuve de Vinalopó et ouverts aux coureurs espoirs, élites et masters. Il en remporte tout d'abord la troisième épreuve, qui se tient dans la localité d'Elda[6]. Une semaine plus tard, il est vainqueur de la quatrième manche, disputée cette fois-ci à Monforte del Cid[7]. Le lendemain, il obtient un troisième succès en l'espace de huit jours, au Trofeo Museo del Azulejo, manche de la Liga Social de Castellón[8]. En février, il gagne la deuxième étape et le classement général du Mémorial Manuel Sanroma[2]. Au mois de mars, le coureur espagnol s'impose sur le Gran Premio Primavera de Ontur[9]. En Coupe d'Espagne de cyclisme, il se classe cinquième de l'Aiztondo Klasica et du Grand Prix Macario, septième du Circuito Guadiana et de la Classique Xavier Tondo, dixième du Mémorial Pascual Momparler. En juillet, il rejoint l'équipe continentale Massi-Kuwait Project, avec laquelle il participe à plusieurs épreuves professionnelles en Espagne, en Belgique et aux Pays-Bas. Lors du Circuit de Getxo, il se montre à son avantage en prenant la dix-septième place[10].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il passe professionnel en 2017 au sein de l'équipe portugaise Louletano-Hospital de Loulé[11]. Pour cette première expérience au Portugal, il obtient ses meilleurs classements à domicile, en terminant neuvième du championnat d'Espagne sur route et 24e du Tour des Asturies. En 2018, c'est sur le territoire portugais qu'Óscar Hernández se révèle. Au mois de mars, il se classe successivement troisième de la Classica da Arrábida, neuvième du Tour de l'Alentejo puis troisième de la Classica Aldeias do Xisto. Durant l'été, il s'impose en solitaire sur la deuxième étape du Trophée Joaquim-Agostinho, et endosse le maillot de leader, un jour avant l'arrivée[12]. Le lendemain, il craque sur l'étape reine et recule finalement au huitième rang final.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2013 2014 2015 2016 2017 2018
UCI Europe Tour 946e[13] 1 672e[14] 1 431e[15] 547e[16]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2016 au 30 juin 2016
  2. Du 1er juillet 2016 au 31 décembre 2016

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Juan Carlos Alarcón, « Óscar Hernández: El 'fénix' del ciclismo valenciano », sur epoca1.plazadeportiva.com,
  2. a et b (es) « 2ª Memorial Sanroma: Óscar Hernández gana la etapa y la general », sur ciclo21.com,
  3. (es) « Óscar Hernández (GSport) gana la 1ª de la Volta a Castellón (Crónica, fotos, clasificación COMPLETA) », sur biciclismo.com,
  4. (es) « Elite y sub-23: Hernández se lleva el San Jorge en Alcoi (vídeo) », sur ciclo21.com,
  5. (es) « Vuelta Palencia: Estévez la etapa, y Benito, la vuelta », sur ciclo21.com,
  6. (es) « Óscar Hernández se adjudica la tercera prueba del Torneo Interclubs Valle del Vinalopó », sur agoradeporte.com,
  7. (es) « Interclubes Vinalopó: Hernández, en Monforte del Cid », sur ciclo21.com,
  8. (es) « Liga Social Castellón: Hernández dobla en Onda », sur ciclo21.com,
  9. (es) « Óscar Hernández (GSport-Valencia Esports) vence en Ontur », sur biciciclismo.com,
  10. (es) « Siete Ideal Élite de El Pelotón: Óscar Hernández (GSport) », sur elpeloton.net,
  11. (es) « El equipo Louletano-Hospital de Loulé-Fibralgarve se presentó en casa », sur esciclismo.com,
  12. (es) « Etapa y liderato para Óscar Hernández en el Trofeo Agostinho », sur biciclismo.com,
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 24 février 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]