Équipe de Suisse de hockey sur glace en 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de la Suisse Suisse
Couleurs Rouge et blanc
Surnom La Nati

L'Équipe de Suisse est classée au septième rang au classement mondial de hockey sur glace de la Fédération internationale de hockey sur glace avant d'entreprendre la saison 2010 des tournois internationaux[1].

Hommes[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques (hommes)[modifier | modifier le code]

Les Jeux olympiques d'hiver de 2010 ont lieu du au à Vancouver, Colombie-Britannique, au Canada[2].

Joueurs de champ[3]
Numéro Nom Position Date de naissance Équipe  PJ  B   A  Pts PUN Participation
5 Severin Blindenbacher Défenseur Drapeau de la Suède Färjestads BK 5 1 1 2 4 2e
7 Mark Streit Défenseur Drapeau des États-Unis Islanders de New York 5 0 3 3 0 3e
10 Andres Ambühl Attaquant Drapeau des États-Unis Wolf Pack de Hartford 5 0 0 0 0 2e
14 Roman Wick Attaquant Drapeau de la Suisse Kloten Flyers 5 2 3 5 2 1re
16 Rafael Diaz Défenseur Drapeau de la Suisse EV Zoug 5 0 0 0 4 1re
17 Hnat Domenichelli Attaquant Drapeau de la Suisse HC Lugano 5 1 2 3 4 1re
18 Thomas Déruns Attaquant Drapeau de la Suisse Genève-Servette HC 5 0 0 0 0 1re
23 Thierry Paterlini Attaquant Drapeau de la Suisse Rapperswil-Jona Lakers 5 0 1 1 6 2e
25 Thibaut Monnet Attaquant Drapeau de la Suisse ZSC Lions 5 0 1 1 0 1re
28 Martin Plüss Attaquant Drapeau de la Suisse CP Berne 5 0 3 3 0 3e
31 Mathias Seger Défenseur Drapeau de la Suisse ZSC Lions 5 0 2 2 4 3e
32 Ivo Rüthemann Attaquant Drapeau de la Suisse CP Berne 5 1 0 1 0 3e
35 Sandy Jeannin Attaquant Drapeau de la Suisse Fribourg-Gottéron 5 0 1 1 2 3e
39 Raffaele Sannitz Attaquant Drapeau de la Suisse HC Lugano 5 1 1 2 8 1re
47 Luca Sbisa Défenseur Drapeau des États-Unis Winter Hawks de Portland 5 0 0 0 0 1re
54 Philippe Furrer Défenseur Drapeau de la Suisse CP Berne 5 0 1 1 2 1re
67 Romano Lemm Attaquant Drapeau de la Suisse HC Lugano 5 2 0 2 2 2e
72 Patrick von Gunten Défenseur Drapeau de la Suisse Kloten Flyers 5 1 0 1 0 1re
77 Yannick Weber Défenseur Drapeau du Canada Bulldogs de Hamilton 5 0 0 0 6 1re
89 Julien Sprunger Attaquant Drapeau de la Suisse Fribourg-Gottéron 5 2 0 2 2 1re
Gardiens[3]
Numéro Nom Date de naissance Équipe PJ V D MIN BC MOY BL  A  Pts PUN Participation
1 Jonas Hiller Drapeau des États-Unis Ducks d'Anaheim 5 2 3 316 13 2,47 0 0 0 0 1re
52 Tobias Stephan Drapeau de la Suisse Genève-Servette HC -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- 1re
66 Ronnie Rüeger Drapeau de la Suisse Kloten Flyers -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- 1re
Staff
Poste Nom Date de naissance Nationalité
Entraîneur-chef Ralph Krueger Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Assistant entraîneur Jakob Kölliker Drapeau de la Suisse Suisse
Assistant entraîneur Peter Lee Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne

Résultats[modifier | modifier le code]

  • Classement final au terme du tournoi : 8e place

Championnat du monde masculin[modifier | modifier le code]

Le championnat du monde 2010 a lieu du au dans les villes de Mannheim et de Cologne, en Allemagne[4].

Ce championnat est le premier sous les ordres de l'entraîneur Sean Simpson, après treize ans de règne de Ralph Krueger[5]. Simpson devait dans un premier temps prendre les rênes de l'équipe de Suisse après les mondiaux[6], mais les plans changent à la suite de la résiliation du contrat par Krueger après les Jeux olympiques[6]. Alors entraîneur des ZSC Lions, Simpson peut néanmoins prendre en charge la préparation de l'équipe grâce à un accord entre son club et la fédération[7],[8].

L'entraîneur est submergé par de nombreux forfaits de joueurs majeurs. En effet, plusieurs cadres qui avaient participé aux Jeux olympiques, dont Severin Blindenbacher, Jonas Hiller, Mark Streit, Julien Sprunger, Sandy Jeannin, Hnat Domenichelli, Thierry Paterlini, Patrik Bärtschi, Adrian Wichser, Raffaele Sannitz, Beat Forster et Roman Wick, ou d'autres éléments tels Reto von Arx et Beat Forster, déclinent leur sélection[9],[10],[11]. Ce défi motive cependant le Canadien, comme il l'explique avant le coup d'envoi de la compétition: « Nous devons faire face à quelques absences, et il faut les accepter. Nous connaissons la situation avec nos mercenaires. Nous pouvons désormais démontrer dans toute sa profondeur la qualité du hockey suisse. Je suis sûr que nous allons vivre de belles surprises et je me réjouis déjà pour les championnats du monde! »[12] Simpson donne alors sa chance à plusieurs jeunes joueurs, comme Roman Josi, Patrick Geering, Nino Niederreiter, ou à d'autres néophytes, comme Paul Savary, Paolo Duca ou Damien Brunner[11]. Plusieurs vétérans, tels Martin Plüss, Ivo Rüthemann ou Julien Vauclair complètent l'équipe[11].

Sean Simpson doit également réglé le cas de son staff d'entraîneurs assistants. Ainsi, il nomme dans un premier temps Manuele Celio et Mike Johnston comme assistants[13]. Ce dernier jette l'éponge et John Fust le remplace[14].

Joueurs de champ[15],[16]
Numéro Nom Position Date de naissance Équipe  PJ  B   A  Pts PUN
3 Julien Vauclair Défenseur Drapeau de la Suisse HC Lugano 7 1 1 2 0
4 Patrick Geering Défenseur Drapeau de la Suisse ZSC Lions 1 0 0 0 0
6 Timo Helbling Défenseur Drapeau de la Suisse HC Lugano 7 0 1 1 25
9 Paul Savary Attaquant Drapeau de la Suisse Genève-Servette 7 0 1 1 2
10 Andres Ambühl Attaquant Drapeau des États-Unis Wolf Pack de Hartford 7 4 2 6 4
13 Félicien Du Bois Défenseur Drapeau de la Suisse Kloten Flyers 7 0 0 0 4
18 Thomas Déruns Attaquant Drapeau de la Suisse Genève-Servette 7 1 2 3 16
21 Nino Niederreiter Attaquant Drapeau des États-Unis Winter Hawks de Portland 4 0 0 0 4
25 Thibaut Monnet Attaquant Drapeau de la Suisse ZSC Lions 7 2 2 4 6
28 Martin Plüss Attaquant Drapeau de la Suisse CP Berne 7 4 2 6 25
30 Marcel Jenni Attaquant Drapeau de la Suisse Kloten Flyers 7 0 0 0 0
31 Mathias Seger Défenseur Drapeau de la Suisse ZSC Lions 7 0 2 2 6
32 Ivo Rüthemann Attaquant Drapeau de la Suisse CP Berne 7 1 3 4 0
33 Steve Hirschi Défenseur Drapeau de la Suisse HC Lugano 7 0 0 0 0
37 Björn Christen Attaquant Drapeau de la Suisse EV Zoug 2 0 0 0 0
43 Morris Trachsler Attaquant Drapeau de la Suisse Genève-Servette 5 0 0 0 0
46 Paolo Duca Attaquant Drapeau de la Suisse HC Ambrì-Piotta 7 0 0 0 0
57 Goran Bezina Défenseur Drapeau de la Suisse Genève-Servette 7 0 2 2 16
67 Romano Lemm Attaquant Drapeau de la Suisse HC Lugano 7 0 0 0 2
88 Kevin Romy Attaquant Drapeau de la Suisse HC Lugano 7 0 1 1 4
90 Roman Josi Défenseur Drapeau de la Suisse CP Berne 7 1 2 3 0
96 Damien Brunner Attaquant Drapeau de la Suisse EV Zoug 7 1 4 5 2
Gardiens[15],[16]
Numéro Nom Date de naissance Équipe PJ V D MIN BC MOY BL  A  Pts PUN
26 Martin Gerber Drapeau de la Russie Atlant Mytichtchi 5 3 2 297 7 1.41 1 0 0 0
52 Tobias Stephan Drapeau de la Suisse Genève-Servette 2 1 1 120 6 3.00 0 0 0 2
79 Daniel Manzato Drapeau de la Suisse Rapperswil-Jona Lakers -- -- -- -- -- -- -- -- -- --
Staff
Poste Nom Date de naissance Nationalité
Entraîneur-chef Sean Simpson Drapeau du Canada Canada
Assistant entraîneur Manuele Celio Drapeau de la Suisse Suisse
Assistant entraîneur John Fust Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la Suisse Suisse
Conseiller Andy Murray Drapeau du Canada Canada

Lors du premier tour de ce championnat, la Suisse se retrouve dans le groupe B à Manneihm, en compagnie du Canada, de la Lettonie et de l'Italie[17]. Son premier match l'oppose à la Lettonie. Elle gagne par trois buts à un, réussissant une belle partie sur le plan défensif[18]. Ils ont de plus réussi à marquer un but très tôt dans les deux premières périodes, avant d'inscrire le troisième but à deux secondes du terme de la partie[19]. Son deuxième duel, face aux Italiens, se termine sur la marque de trois à zéro, après avoir cadré pas moins de cinquante-deux tirs[20]. Ce match marque une nouvelle façon de jouer, plus offensive et plaisante que durant le règne de Krueger[20]. La troisième rencontre contre le Canada se termine par une grosse surprise, car les Helvètes battent les joueurs à la feuille d'érable quatre à un et terminent premier de leur groupe avant le tour intermédiaire[21]. C'est non seulement la première fois que la Suisse bat le Canada en championnat du monde[22], mais surtout cette victoire n'a pas été acquise au rabais, tant les Canadiens ont dominé le début de match[22].

Les boys de Simpson commence leur tour intermédiaire face à la République tchèque. Ils réalisent un nouvel exploit en vainquant pour la première fois cette équipe[23]. Deux jours plus tard, la Suisse perd son premier match du tournoi face à la Norvège[24]. Le lendemain, elle plie à nouveau face à la Suède, qui l'a très nettement dominée cinq à zéro[25]. Malgré ces deux défaites, la Suisse termine deuxième de son groupe intermédiaire et se qualifie pour les quarts de finale[25]. Elle y rencontre le pays organisateur, l'Allemagne. Elle perd alors face à un adversaire à sa portée, en séchant face à un héroïque Dennis Endras[26]. Elle termine finalement cinquième[27] après un début de tournoi très encourageant[26].

Championnat du monde moins de 20 ans[modifier | modifier le code]

Le championnat du monde junior des moins de 20 ans 2010 est disputé entre le et le à Saskatoon au Canada[28].

Joueurs de champ
Numéro Nom Position Date de naissance Équipe  PJ  B   A  Pts PUN Participation
2 Luca Camperchioli Défenseur Drapeau de la Suisse GCK Lions 7 0 0 0 6 1re
3 Nicolas Gay Attaquant Drapeau de la Suisse HC Bâle 7 0 0 0 0 1re
4 Patrick Geering Défenseur Drapeau de la Suisse ZSC Lions 7 0 5 5 2 3e
5 Luca Sbisa (C) Défenseur Drapeau du Canada Hurricanes de Lethbridge 2 0 0 0 0 2e
7 Lukas Stoop Défenseur Drapeau de la Suisse HC Davos 7 0 2 2 8 3e
8 Sven Ryser Attaquant Drapeau de la Suisse GCK Lions 7 0 2 2 4 1re
9 Reto Schäppi Attaquant Drapeau de la Suisse GCK Lions 7 0 2 2 4 2e
10 Tristan Scherwey Attaquant Drapeau de la Suisse CP Berne 7 1 2 3 8 1re
15 Jeffrey Füglister Attaquant Drapeau de la Suisse Kloten Flyers 7 2 2 4 33 2e
16 Benjamin Antonietti Attaquant Drapeau de la Suisse Genève-Servette HC 7 1 1 2 4 1re
17 Tim Weber Attaquant Drapeau de la Suède MODO hockey 7 1 0 1 2 1re
18 Dominik Schlumpf Défenseur Drapeau du Canada Cataractes de Shawinigan 7 1 1 2 6 1re
19 Ryan McGregor Attaquant Drapeau de la Suisse GCK Lions 7 1 1 2 6 1re
21 Mauro Jörg Attaquant Drapeau de la Suisse HC Lugano 7 3 1 4 4 2e
22 Nino Niederreiter Attaquant Drapeau des États-Unis Winter Hawks de Portland 7 6 4 10 10 1re
23 Michael Loichat Défenseur Drapeau de la Suisse EV Zoug 7 2 1 3 0 1re
26 Pascal Marolf Attaquant Drapeau de la Suisse HC Bâle 7 0 2 2 0 1re
27 Roman Josi Défenseur Drapeau de la Suisse CP Berne 3 1 2 3 0 3e
28 Jannik Fischer Défenseur Drapeau de la Suisse EV Zoug 7 0 0 0 2 1re
32 Ramon Untersander Défenseur Drapeau de la Suisse HC Davos 7 0 0 0 2 1re
Gardiens
Numéro Nom Date de naissance Équipe PJ V D MIN BC MOY BL  A  Pts PUN Participation
1 Benjamin Conz Drapeau de la Suisse SC Langnau Tigers 7 3 4 428 34 4,76 0 0 0 2 1re
30 Matthias Mischler[Note 1] Drapeau de la Suisse CP Berne 1 0 0 1 0 0,00 0 0 0 0 1re
Staff
Poste Nom Date de naissance Nationalité
Entraîneur-chef Jakob Kölliker Drapeau de la Suisse Suisse
Assistant entraîneur Alex Reinhard Drapeau de la Suisse Suisse

Résultats[modifier | modifier le code]

  • Classement final au terme du tournoi[29] : 4e place
  • Benjamin Conz et Nino Niederreiter sont nommés sur l'équipe d'étoiles du tournoi[30]
  • Benjamin Conz est nommé meilleur gardien de but du tournoi[31]

Femmes[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques (femmes)[modifier | modifier le code]

Joueuses de champ[32],[33]
Numéro Nom Position Date de naissance Équipe  PJ  B   A  Pts PUN
2 Katrin Nabholz Attaquante Drapeau de la Suisse ZSC Lions 5 0 0 0 0
6 Julia Marty Défenseure Drapeau des États-Unis Huskies de Northeastern 5 0 1 1 2
7 Darcia Leimgruber Attaquante Drapeau de la Suisse DHC Langenthal 5 1 3 4 8
9 Stefanie Marty Attaquante Drapeau des États-Unis Orange de Syracuse 5 9 2 11 6
10 Nicole Bullo Défenseure Drapeau de la Suisse HC Lugano 5 0 0 0 6
11 Angela Frautschi Défenseure Drapeau de la Suisse ZSC Lions 5 0 0 0 8
13 Sara Benz Attaquante Drapeau de la Suisse EHC Winterthour féminin 5 1 0 1 2
16 Christine Meier Attaquante Drapeau de la Suisse ZSC Lions 5 0 3 3 6
18 Lucrece Nussbaum Attaquante Drapeau du Canada Université St. Thomas 5 1 2 3 4
19 Rahel Michielin Défenseure Drapeau de la Suisse ZSC Lions 5 0 0 0 2
20 Kathrin Lehmann Attaquante Drapeau de la Suède AIK IF 5 2 4 6 0
21 Laura Benz Défenseure Drapeau de la Suisse EHC Winterthour féminin 5 0 2 2 2
29 Melanie Hafliger Attaquante Drapeau de la Suisse SC Reinach 5 0 1 1 2
63 Anja Stiefel Attaquante Drapeau de la Suisse SC Reinach 5 0 0 0 0
85 Stefanie Wyss Défenseure Drapeau de la Suisse EV Bomo Thun 5 0 0 0 0
86 Claudia Richsteiner Défenseure Drapeau de la Suisse SC Reinach 5 0 0 0 0
92 Sandra Thalmann Défenseure Drapeau de la Suisse HC Bâle 5 0 0 0 4
93 Sabrina Zollinger Défenseure Drapeau de la Suisse EHC Winterthour féminin 5 0 0 0 0


Gardiennes[32],[33]
Numéro Nom Date de naissance Équipe PJ V D MIN BC MOY BL  A  Pts PUN
26 Sophie Anthamatten Drapeau de la Suisse EHC Saastal - - - - - - - - - -
33 Dominique Slongo Drapeau de la Suisse EHC Brandis 1 0 0 8 0 0.00 0 0 0 0
41 Florence Schelling Drapeau des États-Unis Huskies de Northeastern 5 2 2 302 16 3.18 1 1 1 0


Staff[32]
Poste Nom Date de naissance Nationalité
Entraîneur-chef René Kammerer Drapeau de la Suisse Suisse
Assistant entraîneur Daniel Huni Drapeau de la Suisse Suisse
Assistant entraîneur Michael Fischer Drapeau de la Suisse Suisse

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il a agi à titre de gardien remplaçant et a joué uniquement la dernière minute de la rencontre contre la Slovaquie. Il n'a donc pas été crédité de la victoire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 2009 Ranking sur http://www.iihf.com/
  2. (en) « 2010 Olympic Winter Games Vancouver », sur iihf.com (consulté le 9 mai 2012).
  3. a et b « Switzerland », sur iihf.com (consulté le 9 mai 2012)
  4. (en) « 2010 IIHF World Championship Germany », sur iihf.com (consulté le 9 mai 2012).
  5. « Ralph Krueger heureux du succès suisse », sur planetehockey.com, (consulté le 10 mai 2012).
  6. a et b « Ralph Krueger s'en ira après Vancouver », sur planetehockey.com, (consulté le 9 mai 2012).
  7. « Les derniers détails réglés pour Simpson », sur planetehockey.com, (consulté le 9 mai 2012).
  8. « Nati: Sean Simpson présent dès le début », sur planetehockey.com, (consulté le 9 mai 2012).
  9. « Sean Simpson collectionne les défections », sur planetehockey.com, (consulté le 9 mai 2012).
  10. « Roman Wick déclare forfait pour les CM », sur planetehockey.com, (consulté le 9 mai 2012).
  11. a, b et c (en) Martin Merk, « Fresh start for Swiss », sur iihf.com, (consulté le 9 mai 2012).
  12. « Nati: Hiller et Streit renoncent aux Mondiaux », sur planetehockey.com, (consulté le 9 mai 2012).
  13. « Nati: deux assistants pour Sean Simpson », sur planetehockey.com, (consulté le 9 mai 2012).
  14. « John Fust nommé assistant de Simpson », sur planetehockey.com, (consulté le 9 mai 2012).
  15. a et b (en) [PDF] « Team Roster Sui-Switzerland », sur iihf.com (consulté le 9 mai 2012)
  16. a et b (en) [PDF] « Player Statistics by Team Sui-Switzerland », sur iihf.com (consulté le 9 mai 2012)
  17. « Format », sur iihf.com (consulté le 10 mai 2012).
  18. (en) Lucas Aykroyd, « Swiss edge Latvia », sur iihf.com, (consulté le 10 mai 2012).
  19. « CM 10: la Suisse n'a tremblé que sur la fin », sur planetehockey.com, (consulté le 10 mai 2012).
  20. a et b « CM 10: la Suisse bat l'Italie imparablement », sur planetehockey.com, (consulté le 10 mai 2012).
  21. « CM 10: exploit de la Suisse face au Canada », sur planetehockey.com, (consulté le 10 mai 2012).
  22. a et b (en) Andrew Podnieks, « Swiss thriller of the night », sur iihf.com, (consulté le 10 mai 2012).
  23. « CM 10: victoire incroyable de la Suisse », sur planetehockey.com, (consulté le 10 mai 2012).
  24. « CM 10: la Suisse n'a jamais été dans le coup », sur planetehockey.com, (consulté le 10 mai 2012).
  25. a et b « CM 10: la Suède deux crans au-dessus », sur planetehockey.com, (consulté le 10 mai 2012).
  26. a et b « CM 10: la Suisse s'arrête encore en 1/4! », sur planetehockey.com, (consulté le 10 mai 2012).
  27. (en) [PDF] « Tournament progress », sur iihf.com (consulté le 10 mai 2012).
  28. (en) Site officiel du tournoi sur http://www.iihf.com/
  29. (en) Final ranking sur http://stats.iihf.com/
  30. (en) Media All Stars sur http://stats.iihf.com/
  31. (en) Best players selected by the directorate sur http://stats.iihf.com/
  32. a, b et c (en) [PDF] « TEAM ROSTER / COMPOSITION DE L'ÉQUIPE SUI - Switzerland », sur iihf.com (consulté le 17 mai 2012).
  33. a et b (en) [PDF] « PLAYER STATISTICS BY TEAM/STATISTIQUES DES JOUEURS PAR ÉQUIPE SUI - Switzerland », sur iihf.com (consulté le 17 mai 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]