Éosinophile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

On appelle éosinophile un constituant cellulaire qui a une affinité pour l’éosine, cette dernière étant un type de pigment rouge-vif découvert par Heinrich Caro en 1874[1].

Granulocyte éosinophile.

Les granulocytes éosinophiles (ou plus simplement éosinophiles) sont une catégorie de granulocytes alors que l’éosinophilie est une élévation du nombre de cellules polynucléaires éosinophiles.

Les éosinophiles furent découverts par Paul Ehrlich, qui les mentionna pour la première fois en 1879[1].


Ils sont présents dans la circulation sanguine et affluent dans les tissus en cas d’allergie ou de parasitose. Leur durée de vie est de 6 à 12 heures dans le sang et d’environ 10 jours dans les tissus.[réf. souhaitée]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) A. B. Kay, « The early history of the eosinophil », Clin. Exp. Allergy, vol. 45, no 3,‎ , p. 575–582 (PMID 25544991, DOI 10.1111/cea.12480).