Excès de masse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En physique, l'excès de masse d'un nucléide représente la différence entre sa masse réelle et son nombre de masse exprimé en unités de masse atomique unifiée[1]. Le nombre de masse d'un noyau atomique donne une bonne approximation de sa masse (en dessous de 10 % d'erreur pour la plupart des nucléides), ce qui indique que la masse d'un noyau vient principalement de celles des protons et neutrons qui le constituent. L'excès de masse représente ainsi l'énergie de liaison nucléaire.

L'énergie de liaison est ici exprimée relativement à celle d'un nucléon de carbone 12. Si l'excès de masse est négatif, cela signifie que le nucléon possède plus d'énergie de liaison que le 12C, et inversement. Dans le cas où un noyau a un excès de masse bien plus important que d'autres éléments proches, il est potentiellement radioactif : cette énergie se libère.

Cette valeur est différente du défaut de masse qui donne l'écart entre la masse réelle du noyau et la somme des masses de chacun des nucléons hors du noyau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Mass excess » (voir la liste des auteurs).

  1. « NUCLEIDE », sur TERMIUM Plus (consulté le 10 mars 2017).

Article connexe[modifier | modifier le code]